La visite de l’Archevêque de Cantorbéry : grande affluence sur le campus de l’Institut catholique de Paris

Le 17 novembre 2016, l’archevêque de Cantorbéry Justin Welby a reçu un doctorat honoris causa de l’Institut catholique de Paris.

Le 17 novembre 2016, l’archevêque de Cantorbéry Justin Welby a reçu un doctorat honoris causa de l’Institut catholique de Paris.

La cérémonie a commencé par la célébration d’Evensong selon la liturgie de 1662 . Après le mot d’accueil du cardinal André Vingt-Trois, c’est le chanoine Matthew Harrison et le chœur de la paroisse anglicane Saint-George’s à Paris qui ont chanté l’office.

Pour la première fois les vêpres anglicanes étaient célébrées à l’église Saint-Joseph des Carmes. Les nombreux fidèles, prêtres/pasteurs et évêques de toutes confessions ont pu apprécier la musique de William Byrd, Orlando Gibbons et Ralph Vaugham Williams. Sa Grâce Justin Welby a donné l’homélie – non sans humour ! -, et le recteur Philippe Bordeyne a assuré les intercessions, tandis que les lectures étaient faites en français par Corinne Valasik, doyenne de la faculté de sciences sociales, et Clémence Rouvier, directrice du premier cycle du Theologicum.

Dans la séance académique qui a suivi la liturgie, Mgr Philippe Bordeyne a prononcé la laudatio du nouveau docteur devant 400 personnes. Il a d’abord retracé son parcours atypique et brossé le portrait spirituel du 105e archevêque de Cantorbéry. En théologien moraliste, le recteur a ensuite souligné la réflexion éthique originale de Justin Welby sur les entreprises. Puis il a insisté sur l’œcuménisme de l’action qui caractérise le primat de l’Église d’Angleterre, en proximité avec le pape François.

C’est ensuite Justin Welby qui a prononcé, en français, sa leçon doctorale sur le thème Notre vision de l’Europe au XXIe siècle à la lumière du Bien Commun . Il a passé en revue les défis contemporains qui marquent le continent européen (la crise migratoire, la violence religieuse…). Rejetant des postures passéistes, parmi lesquelles la « laïcité matérialiste », Justin Welby a proposé des « réponses du XXIe siècle ». S’appuyant sur la doctrine sociale de l’Église catholique, il a suggéré des solutions – qualifiées de « vision théologique » – autour des notions de subsidiarité, de solidarité, de gratuité et de créativité, en vue du bien commun.

Enfin, le chancelier de l’Institut catholique de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, a remis les insignes de docteur à Sa Grâce Justin Welby, sous les applaudissements nourris de l’assemblée, heureuse que soit honoré le primus inter pares des évêques anglicans, renforçant ainsi les liens entre les deux communions d’Église, catholique et anglicane.
F. P. Lemaître dans Istina

Remerciements au père Ivan Karageorgiev pour la photo.
Sources : Istina et ICP

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse