Le comité du COE renouvelle son appel à la libération des archevêques d’Alep

Le Comité permanent sur le consensus et la collaboration du Conseil œcuménique des Églises (COE) a publié un communiqué le 9 avril appelant à la libération de deux métropolites d’Alep, Son Éminence Boulos (Yazigi), du Patriarcat grec orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, et Son Éminence Mor Youhanna Gregorios (Ibrahim) du Patriarcat orthodoxe syrien d’Antioche et de tout l’Orient.

Le Comité permanent sur le consensus et la collaboration du Conseil œcuménique des Églises (COE) a publié un communiqué le 9 avril appelant à la libération de deux métropolites d’Alep, Son Éminence Boulos (Yazigi), du Patriarcat grec orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, et Son Éminence Mor Youhanna Gregorios (Ibrahim) du Patriarcat orthodoxe syrien d’Antioche et de tout l’Orient.

Le comité, qui a par mandat la même autorité et les mêmes intérêts que la Commission spéciale sur la participation des orthodoxes au COE, s’est réuni à l’Institut de théologie Saint Jean Damascène, de l’Université de Balamand au Liban.
Le communiqué exprime sa solidarité avec les Églises orthodoxes de Syrie et du Liban qui souffrent toujours de l’enlèvement, en avril 2013, de deux métropolites. « Au cours des années qui ont suivi leur enlèvement, le Conseil œcuménique des Églises a exprimé sa préoccupation et appelé à la libération des deux archevêques d’Alep », dit le communiqué. « On ne sait toujours pas où se trouvent les deux archevêques ni quelle est leur situation. »

Le Comité se réunit du 5 au 10 avril à proximité du lieu de leur enlèvement, là où Son Éminence Boulos était doyen de l’Institut de théologie Saint Jean Damascène. Le Comité a rappelé que les deux évêques étaient au service de leurs communautés et du mouvement œcuménique. « En particulier, S. É. le métropolite Boulos a contribué à renforcer le rôle fondamental de ce lieu pour la théologie orthodoxe et la spiritualité du rite d’Antioche, renforçant la présence de l’orthodoxie non seulement à Antioche mais également dans tout l’Orient », souligne le communiqué. « Par le biais de ses étudiants, cette institution fait résonner toujours plus la voix orthodoxe dans le monde entier. »

Le communiqué ajoute : « Les deux archevêques ont rendu visible l’amour du Christ pour toutes les personnes sans exception, et sont considérés comme des leaders spirituels orthodoxes. Le Comité permanent demande à tous de continuer à prier pour que les archevêques puissent retrouver sains et saufs leurs Églises, leurs communautés et leurs familles, ce qui serait un signe d’espoir pour tous les chrétiens de Syrie et de la région. »
Source : COE - 11 avril 2019

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse