L’Église
Catholique
À Paris

Le P. Baudoin Roger, l’art dans le regard

Zoom sur des animations artistiques de la neuvaine

L’exposition « Nos prêtres ont du talent » mettra en valeur une trentaine d’œuvres d’art réalisées par des prêtres parisiens. Au milieu des tableaux et des sculptures, trois toiles sont signées par le P. Baudoin Roger, chapelain de Notre-Dame. Portrait.

JPEG - 69.6 ko
© S. Lebrun

« Des gribouillis », c’est comme cela que le P. Baudoin Roger parle de ses toiles. Le chapelain de Notre-Dame de Paris a beau avoir trois tableaux qui seront exposés à la galerie Bansard, du 16 au 29 juin, il ne se voit pas comme un « artiste ». L’envie de peindre lui est venue il y a une dizaine d’années, durant son passage à la maison bruxelloise du diocèse de Paris, N.-D. de La Strada. Des cours étaient proposés le soir par la municipalité, se souvient le prêtre âgé de 54 ans. Une fois par semaine, il allait y poser ses pinceaux. « La peinture a une vertu décontractante et reposante, explique-t-il. Cela faisait du bien, après une journée chargée, la tête dans les bouquins, de s’aérer un peu. » Depuis longtemps, il s’intéressait à l’art, notamment au courant abstrait. « C’est une technique que je maîtrise très mal, confie-t-il. Quand on se met devant une feuille blanche pour faire une abstraction, on est confronté à notre propre pauvreté intérieure, car on est naturellement poussé à vouloir reproduire le monde que l’on voit, en restant prisonnier de notre conception de la réalité. »

Depuis qu’il a été nommé en paroisse, il y a sept ans, le temps lui manque pour ressortir son matériel. Qu’importe, il lui arrive d’aller faire un tour dans les galeries ou expositions ; à défaut de peindre, il se réjouit en contemplant : « Ne dit-on pas que Dieu se dit à travers l’art ? », interroge-t-il. Peut-être percevrez-vous aussi quelque chose de Dieu devant la trentaine d’œuvres présentées dans cette exposition ? • Sophie Lebrun

Nos prêtres ont du talent

Du 16 au 29 juin, la galerie Bansard ac­cueille des aquarelles du P. Joseph Aroan (St-Jean-Baptiste de Grenelle, 15e), du P. Philippe Maire (au­mônier de l’hôpital de La Rochefoucauld, 14e) et du P. Richard Escudier (St-Pierre du Gros-Caillou, 7e) ; des sculptures de Mgr Michel Aupetit, vicaire général, ainsi que du P. François d’Antin (N.-D. de Compassion, 17e) et du frère Dino Quartana (de « Communion et libération ») ; des icônes et dessins du P. Alexandre Denis (St-François-Xavier, 7e), des croquis du P. Antoine Devienne (St-Christophe de Javel, 15e) et des peintures du P. Bruno Guespereau (N.-D. de Lourdes, 20e) et du P. Baudoin Roger.
Signature d’ouvrages de prêtres samedi 19 juin, à partir de 14h et vernissage à 18h. Ouvert de 14h à 18h (sf mardi), nocturne jeudi 24 juin jusqu’à 21h, au 26 av. de La Bourdonnais (7e).

Trente prêtres donnent de la voix

Les laudes, les vêpres et les complies dès qu’ils arrivent au séminaire ; l’envoi, les oraisons durant les offices ; sous la douche com­me tout le monde : les prêtres chantent ! « C’est une facette importante de leur quotidien que les fidèles ne remarquent pas toujours », estime François Polgar, responsable de la formation musicale au séminaire de Paris. Dans le cadre des festivités des ordinations, il dirigera une trentaine de curés et vicaires parisiens qui uniront leurs voix le 22 juin, à St-Germain des Prés (6e), pour un concert de « musique sacrée an­cien­ne et moderne ». « La musique rassemble et fédère, elle est un aspect de leur vie quotidienne, indispensable à leur mission », souligne François Polgar. Des pièces en français et en grégorien seront interprétées, mais aussi des polyphonies. Un programme de treize morceaux que les prêtres-choristes connaissent bien, puisqu’il sera tiré essentiellement de leur livre de chant du séminaire. • S.L.

Concert « Musique sacrée ancienne et moderne ». Chorale sous la direction de François Polgar. Mardi 22 juin, à 20h30. A St-Germain des Prés (6e), entrée libre.

Semaine préparatoire

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse