Le Pape exhorte à une coopération plus active entre juifs et catholiques

Le Pape François a développé une réflexion sur le dialogue judéo-chrétien, à l’occasion d’une audience aux participants à un colloque organisé pour le 50e anniversaire du décès du cardinal Augustin Bea, une figure importante du Concile Vatican II.

Le Pape François a développé une réflexion sur le dialogue judéo-chrétien, à l’occasion d’une audience aux participants à un colloque organisé pour le 50e anniversaire du décès du cardinal Augustin Bea, une figure importante du Concile Vatican II.
Cyprien Viet – Cité du Vatican

Une série de conférences a été organisée pour célébrer la mémoire du cardinal Bea (1881-1968), jésuite allemand, qui fut un pionnier de l’œcuménisme et le premier président du Secrétariat puis du Conseil pontifical pour la promotion de l’Unité des Chrétiens, de 1960 à sa mort.

Le Pape a rendu hommage à son ancien confrère jésuite en rappelant qu’il était animé « avant tout par la compréhension envers les autres », la conscience qu’il n’y a « pas de vérité en dehors de l’amour » et « d’une bonté qui découvre et crée des liens d’unité », et par « la persévérance de celui qui ne renonce pas à aimer ». Malgré les accusations et les calomnies, il n’était « ni optimiste ni pessimiste, il était réaliste sur le futur de l’unité : d’une part, conscient des difficultés, de l’autre, convaincu de la nécessité de répondre au désir du Seigneur que les siens soient une seule chose ».

Une coopération qui doit montrer la bonne voie pour tous
Dans la lignée des textes du Concile Vatican II et des intuitions personnelles du cardinal Bea, le Pape a encouragé les professeurs juifs et catholiques à travailler ensemble, aussi bien à l’université Grégorienne à Rome qu’à l’université Hébraïque de Jérusalem. Cette coopération n’est pas élitiste mais peut porter des fruits pour tous en montrant la bonne voie. « L’amitié et le dialogue entre juifs et chrétiens sont en effet appelés à dépasser les frontières de la communauté scientifique. Ce serait beau, par exemple, que dans la même ville des rabbins et des curés travaillent ensemble, avec leurs communautés respectives, au service de l’humanité souffrante afin de promouvoir des voies de paix et de dialogue avec tous », a expliqué le Pape.

Le Pape a enfin invité les participants à ces conférences dédiées au cardinal Bea à revigorer « l’engagement irréversible dans la recherche de l’unité entre les chrétiens et dans la promotion concrète d’une amitiés renouvelées avec nos frères juifs. Avec ces souhaits j’invoque du Très-Haut toute bénédiction sur votre chemin », a-t-il conclu.
Source : Vatican news – mars 2019

Actualité œcuménique

Le cinquantenaire de Nostra Aetate

A Paris… Une nouvelle vision juive des relations judéo-chrétiennes : Déclaration pour le Jubilé de fraternité à venir. Déclaration remise par le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia à son Eminence le Cardinal André Vingt-Trois. « Nous, Juifs de France, signataires de cette déclaration, exprimons la joie de célébrer le cinquantenaire de la déclaration Nostra Aetate établie lors du Concile Vatican Il et qui a ouvert une ère de réconciliation entre Juifs et Chrétiens ». Et à Rome… Présentation du document « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables » Le 10 décembre, le Cardinal Kurt Koch, Président de la Commission pour les relations avec le Judaïsme, a présidé la présentation du document intitulé « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables ». Il s'agit d'une réflexion théologique relative au dialogue entre juifs et catholiques, cinquante ans après Nostra Aetate. Réflexion théologique sur les rapports entre juifs et catholiques Le 10 décembre la Commission pour les relations avec le judaïsme publie le document « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables », cinquante ans après la déclaration Nostra Aetate. Ce texte s'articule en une préface et sept chapitres. Durant ce demi-siècle, de grands progrès ont été accomplis dans le dialogue, jusqu'à créer un profond climat d'amitié. Pour la première fois a été définie dans une déclaration conciliaire la position théologique de l'Église catholique devant le judaïsme, ce qui a eu différents niveaux d'impact.

Lire la suite
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse