Le Pape préside la célébration de Vêpres œcuméniques

… et par le Vatican : le Pape préside la célébration de Vêpres œcuméniques
La planète a besoin de soins, d’attentions, de bonne volonté de la part de tous, car chacun à sa mesure peut la sauver de la destruction, de la pollution, de l’exploitation intensive. De simples gestes quotidiens, que tous peuvent accomplir, sont nécessaires. Et parmi les choses que chacun peut faire, se trouve sans aucun doute la prière, aussi bien personnelle que communautaire.

La planète a besoin de soins, d’attentions, de bonne volonté de la part de tous, car chacun à sa mesure peut la sauver de la destruction, de la pollution, de l’exploitation intensive. De simples gestes quotidiens, que tous peuvent accomplir, sont nécessaires. Et parmi les choses que chacun peut faire, se trouve sans aucun doute la prière, aussi bien personnelle que communautaire comme celle qu’a présidée le pape François, dans l’après-midi du jeudi 1er septembre, dans la Basilique vaticane, à l’occasion de la deuxième journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, qui cette année s’insère dans le contexte du jubilé de la miséricorde.

La forme choisie pour la prière a été la récitation des vêpres, caractérisée par une forte empreinte œcuménique. Et il ne pouvait en être autrement, étant donné la concomitance avec la journée analogue que l’Église orthodoxe célèbre déjà depuis 1989. Le Conseil œcuménique des Églises consacre également la période qui va du 1er septembre au 4 octobre à la prière et à la réflexion sur la sauvegarde de la création. Et la communion anglicane célèbre une journée semblable le 1er septembre. Cette pleine harmonie œcuménique a trouvé son expression également durant les vêpres célébrées dans la Basilique, grâce à la présence de plusieurs représentants d’Églises de confessions chrétiennes. Parmi ces derniers, Mgr Siluan, évêque du diocèse orthodoxe roumain d’Italie ; l’archevêque David Moxon, représentant l’archevêque de Cantorbéry près le Saint-Siège et directeur de l’Anglican Centre in Roma ; Simeone Catsinas, curé de l’église romaine grecque-orthodoxe Saint-Théodore au Palatin ; Jens-Martin Kruse, curé de la paroisse évangélique luthérienne de Rome ; Valdo Bertalot, pasteur vaudois et secrétaire général de la Société biblique en Italie. Ils étaient accompagnés par le cardinal Kurt Koch, S.Exc. Mgr Brian Farrell, Mgr Andrea Palmieri, respectivement président, secrétaire et sous-secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, avec le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, président du Conseil pontifical justice et paix, qui vient d’être nommé préfet du nouveau dicastère pour le service du développement humain intégral.

Source : Vatican

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse