Le Pape rencontre les évêques européens

Le Pape a reçu le jeudi 7 mai les participants de la rencontre annuelle du comité conjoint de la Conférence des Églises européennes (CEE-œcuménique) et du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE)… En Europe, certaines législations, « au nom d’un principe de tolérance mal interprété, finissent par empêcher des citoyens d’exprimer librement et de pratiquer de manière pacifique et légitime leurs convictions religieuses », a assuré le Pape.

Le Pape a reçu le jeudi 7 mai les participants de la rencontre annuelle du comité conjoint de la Conférence des Églises européennes (CEE-œcuménique) et du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE).

Ils étaient venus à Rome pour des entretiens avec les responsables des dicastères de la Curie. Emmenés par le cardinal hongrois Péter Erdö, ils souhaitaient avoir des échanges sur un certain nombre de questions concernant l’Europe et sur des projets mis au point par le CCEE.

En Europe, certaines législations, « au nom d’un principe de tolérance mal interprété, finissent par empêcher des citoyens d’exprimer librement et de pratiquer de manière pacifique et légitime leurs convictions religieuses », a assuré le Pape.

En Europe et, en particulier, en France, mais aussi en Belgique, aux Pays-Bas ou en Allemagne, les débats autour du principe de « laïcité » provoquent régulièrement des tensions, ces dernières années, autour de la présence de signes religieux dans l’espace public ou encore de la place de l’enseignement religieux à l’école.

Face à ce type de « nouveaux défis » en Europe, a affirmé le Pape, les Églises et communautés ecclésiales catholiques, orthodoxes et protestantes doivent « donner des réponses efficaces en parlant d’une seule voix ».

Un autre défi majeur actuel en Europe exigeant une réponse commune, a ajouté le Pape, est celui des « migrations tragiques de milliers de personnes qui fuient les guerres, les persécutions et la misère ». La réponse, dès lors, doit être celle de « la solidarité et de l’accueil. »

Répondant au bref discours du président de la CEE, l’évêque anglican Christopher Hill, qui avait mentionné les « divisions en Ukraine », le Pape a aussi demandé aux « chrétiens d’Europe » d’agir pour « apporter dialogue et paix aux conflits en cours » sur le vieux continent.

Il a également averti que, « lorsque les Églises et les communautés ecclésiales en Europe présentent des visions différentes sur d’importantes questions anthropologiques ou éthiques », elles « abîment la très sainte cause de la prédication de l’Évangile », citant alors le décret du Concile Vatican II sur l’œcuménisme Unitatis redintegratio.

Les cinq membres de la CCEE (conférences épiscopales catholiques), achèveront leur mandat au cours de leur prochaine assemblée plénière qui se tiendra du 6 au 9 octobre 2016 à Monaco.
Source : News.va

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse