Le patriarche Cyrille a célébré la consécration majeure de l’église de Tous-les-Saints à Strasbourg

Le 26 mai 2019, Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a célébré la consécration majeure de l’église de Tous-les-Saints, et présidé la célébration de la divine liturgie. L’office était célébré en slavon d’église et en français

Le 26 mai 2019, 5e dimanche de Pâques, dimanche de la Samaritaine, Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a célébré la consécration majeure de l’église de Tous-les-Saints, et présidé la célébration de la divine liturgie
29 mai 2019 par Jivko Panev

L’office était célébré en slavon d’église et en français. Parmi les invités d’honneur, figuraient notamment : l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France, A. Mechkov, et son épouse ; le représentant permanent de la Fédération de Russie au Conseil de l’Europe, I. Soltanovski et son épouse ; le maire de Strasbourg, Roland Ries ; l’archevêque catholique de Strasbourg, Mgr Luc Ravel ; le représentant de l’Association européenne de Strasbourg, Robert Herrmann, le consul général de Russie à Strasbourg, A. Soloviev, des diplomates de différents pays.

Après la Liturgie, le patriarche Cyrille a prononcé une homélie qu’on peut lire dessous.
L’higoumène Philippe (Riabykh), recteur de la paroisse de Tous-les-Saints de Strasbourg,s’est adressé au patriarche au nom de la communauté :

« … Beaucoup de ceux qui sont ici présents ont collaboré à cette œuvre, et vous êtes le premier d’entre eux, Sainteté, car c’est à vous que revient l’idée de créer une paroisse et de bâtir une église ici, à Strasbourg. Nous sommes heureux d’avoir été les collaborateurs de Dieu. Tous les saints, auxquels est consacrée cette église, en particulier les saints du premier millénaire du christianisme qui ont illuminé cette terre de leurs exploits spirituels, ont aussi œuvré avec nous. » Ayant mentionné sainte Odile, patronne de l’Alsace, qui fit beaucoup pour implanter le christianisme dans la région durant la seconde moitié du VIIe siècle et au début du VIIIe, le père Philippe a offert au patriarche Cyrille une icône de cette sainte, peinte par des iconographes chrétiens. Il a aussi remis au primat de l’Église orthodoxe russe un insigne, réalisé par le sculpteur auteur des mosaïques et des céramiques qui décorent l’église

À ses débuts, la communauté paroissiale se rassemblait dans un petit local en centre-ville. La communauté francophone du Patriarcat de Moscou à Strasbourg continue à y célébrer l’office divin. En avril 2007, la paroisse de Tous-les-Saints s’est installée dans un ancien garage, mais le bâtiment est devenu rapidement trop petit pour une communauté en pleine croissance, et ne répondait pas à ses besoins. Après la visite du primat de l’Église russe à Strasbourg, en 2007, un lent processus de recherche de terrain pour y bâtir une église orthodoxe dans le style de l’architecture russe traditionnelle a débuté. L’arrivée de Roland Ries et de son équipe à la mairie de la ville a donné un nouvel élan aux démarches.

Le 17 janvier 2011, le Conseil municipal a pris la décision historique de céder un terrain à l’Église orthodoxe russe pour la construction d’une église et de bâtiments. Le 23 décembre 2018, l’évêque Nestor de Chersonèse (aujourd’hui archevêque de Madrid et de Lisbonne) a célébré la consécration mineure de l’église, où sont depuis célébrés tous les offices.
Source : orthodoxie.com – juin 2019

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse