Le patriarche Cyrille de Moscou a été commémoré lors de la liturgie de Noël à Kiev

Au cours de la liturgie de la Nativité célébrée le 7 janvier à l’église Sainte-Sophie de Kiev, le « métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine » Épiphane a fait mémoire pour la première fois du primat de l’Église orthodoxe de Russie depuis la création de l’« Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine » (Patriarcat de Constantinople).

Au cours de la liturgie de la Nativité célébrée le 7 janvier à l’église Sainte-Sophie de Kiev, le « métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine » Épiphane a fait mémoire pour la première fois du primat de l’Église orthodoxe de Russie depuis la création de l’« Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine » (Patriarcat de Constantinople).

Lors de la célébration de la divine liturgie pontificale à la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev, le « chef » de l’EOAU (PC) Épiphane lors la grande entrée, a commémoré, après le patriarche de Constantinople, les primats de toutes les Églises orthodoxes locales, dont le nom du patriarche Cyrille de Moscou et toute la Russie.

Le président Porochenko a assisté à la liturgie. Il avait dit à plusieurs reprises que les églises où l’on prie pour le primat de l’Église orthodoxe de Russie ne peuvent pas être appelées ukrainiennes. Il avait déclaré, entre autres, le 14 novembre 2018 : « Les églises où on prie pour le patriarche Cyrille de l’Église orthodoxe russe, qui à son tour prie pour l’armée russe qui tue les soldats ukrainiens et la population civile, peuvent-elles être appelées ukrainiennes ? Je demande au peuple et aux fidèles de cette confession d’y réfléchir ».

Rappelons que depuis la création de « l’Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine » le 15 décembre et jusqu’au voyage d’Épiphane à Istanbul le 6 janvier, le nom du patriarche de Moscou n’avait pas été commémoré lors des services liturgiques de la structure ecclésiastique nouvellement formée.
Source : orthodoxie.com (Yannick Provost) - 9 janvier 2019

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse