Le secrétaire général du COE nommé évêque-président de l’Église de Norvège

Le secrétaire général du COE nommé évêque-président de l’Église de Norvège

Le 30 janvier, Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), a été nommé évêque-président de l’Église de Norvège par son Conseil d’Églises. L’intronisation de M. Tveit aura lieu lors du synode de l’Église dans la cathédrale de Nidaros, à Trondheim, le 26 avril. Le pasteur Tveit démissionnera de son poste de secrétaire général du COE à la fin du mois de mars 2020 au terme de son deuxième mandat.

Le 30 janvier, Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), a été nommé évêque-président de l’Église de Norvège par son Conseil d’Églises.

Des 12 évêques, l’évêque-président est « premier parmi les pairs » (primus inter pares). Il ou elle est membre de la Conférence épiscopale. Avec l’évêque du diocèse de Nidaros, l’évêque-président est responsable de la cathédrale de Nidaros.
Le pasteur Tveit est impatient de renouer avec le Trøndelag où il a passé une partie importante de son enfance.

« Un évêque doit écouter les autres tout en assurant l’unification et l’unité de la diversité de l’Église dans sa foi commune, explique le pasteur Tveit. L’évêque-président doit assumer une responsabilité particulière : il représente l’ensemble de l’Église tout en étant un personnage public. Cela signifie qu’il est parfois plus important de diffuser un message sous un jour favorable que de dominer les débats et d’avoir le dernier mot », précise le nouvel évêque.
Le pasteur Tveit ajoute : « L’enjeu est important. Nous avons beaucoup à faire. L’Église doit être vue et entendue. Le rôle prophétique de l’Église est souvent débattu au sein du mouvement œcuménique. Je pense qu’il s’agit d’envoyer un message clair et de se montrer à la fois critique et constructif. »

Il poursuit : « À travers son message et dans son rôle d’acteur public, l’Église contribue à façonner l’opinion et à faciliter l’échange de points de vue dans la société. Dans le cadre de mes fonctions d’évêque-président, j’aimerais contribuer à rendre visible et à faire entendre l’Église de Norvège, et je veux veiller à ce que l’Église apporte des contributions utiles et objectives au débat public. »

Pour le pasteur Tveit, l’Église doit privilégier l’action. « J’ai observé de nombreux modes d’existence d’Églises et de nombreuses manières pour les Églises d’être porteuses de sens pour la population. Je pense que cette expérience est utile pour contribuer aux efforts de la Conférence épiscopale visant à développer et à exercer un leadership spirituel et pastoral au sein de l’Église. Je pense que ma longue expérience œcuménique et internationale se révélera précieuse dans notre travail visant à reconnaître et à cultiver la diversité de l’Église de Norvège ainsi que ses liens avec la grande diversité de la société norvégienne », ajoute-t-il.

Dans l’exposé des motifs de cette nomination, la Conférence épiscopale précise : « Olav Fykse Tveit dispose d’une expertise et d’une expérience extraordinaires, il est donc parfaitement qualifié pour le poste d’évêque-président. Dans le cadre de ses missions, Olav Fykse Tveit a bâti un climat de grande confiance et a beaucoup contribué à l’unité et à l’interaction des Églises sur tous les continents et dans toutes les religions. »

L’intronisation de M. Tveit aura lieu lors du synode de l’Église dans la cathédrale de Nidaros, à Trondheim, le 26 avril. Le pasteur Tveit démissionnera de son poste de secrétaire général du COE à la fin du mois de mars 2020 au terme de son deuxième mandat.
Source : COE - 30 janvier 2020

Contact

10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Secrétariat :
oecumenisme@diocese-paris.net
01 78 91 91 68

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse