Le triple avènement du Seigneur Jésus

Vous voyez, frères, qu’il n’est rien de plus utile que d’aimer Dieu. Car pour celui qui aime Dieu, tout tourne à son bien puisque « tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu ».

Saint Ælred de Rievaulx (1109-1167)
Sermon pour l’Avent

Vous voyez, frères, qu’il n’est rien de plus utile que d’aimer Dieu. Car pour celui qui aime Dieu, tout tourne à son bien puisque « tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu ». Mais cet amour, comment l’entretenir en nous, comment assurer sa croissance en nous ?

À mon avis, si nous avons bien considéré la raison pour laquelle ce temps liturgique a été établi, il pourra grandement nous inciter à l’amour de notre Seigneur. Car ce temps a été institué pour faire mémoire de l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ. Or, nous pouvons comprendre son avènement de trois manières : selon qu’il a assumé la chair, selon les visites spirituelles, selon la manifestation du jugement.

Il est venu à nous une première fois corporellement, il vient à nous chaque jour spirituellement, enfin, il viendra à nous avec puissance.
Il est venu une première fois pour notre rédemption, il revient chaque jour pour nous visiter, enfin il viendra pour notre glorification.

Dans le premier avènement, il nous montre sa charité ; dans le deuxième, il nous fait goûter sa douceur ; dans le troisième, il nous montrera sa gloire.
Par le premier avènement, il a pardonné nos iniquités ; par le deuxième, il guérit nos maladies ; par le troisième, il glorifiera notre condition d’humilité. C’est au sujet de ces moments que le prophète dit : « lui qui pardonne toutes tes iniquités » - cela, pour la rédemption ; « lui qui te guérit de toute maladie » - cela, pour les visites quotidiennes ; « lui qui te couronne de miséricorde et de compassion » - cela, pour la glorification future.

Par conséquent, très chers, considérons à quel point Dieu nous aime, lui qui a supporté tant de choses pour nous lors de son premier avènement, qui prend un tel soin de nous lors de ses visites quotidiennes, qui réserve tant de biens pour nous les donner lors de son troisième avènement ; et par cette considération, entretenons en nous l’amour, afin de parvenir plus sûrement à sa gloire, grâce à celui qui vit et règne pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Ælred de Rievaulx (1109-1167)
Sermon pour l’Avent
Extrait des Trésors spirituels des chrétiens d’Orient et d’Occident de Martin de la Roncière.

Ælred de Rievaulx est un moine cistercien qui devient le troisième abbé de Rievaulx en 1147. Il a laissé de nombreux écrits et a été l’un des moines cisterciens les plus influents d’Angleterre de son temps. L’abbaye de Rievaulx, fondée en 1132 par douze moines de l’abbaye de Clairvaux, se situe dans le nord du Yorkshire en Angleterre.

Méditations et Prières

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse