Lecture d’image : la samaritaine

En lien avec la proclamation de l’évangile de la Samaritaine Jean 4, 1-26 (3ème dimanche de Carême A), nous vous proposons une lecture d’image sur l’œuvre de Duccio di Buoninsegna : "Le Christ et la Samaritaine" .

Ce petit tableau peint sur bois faisait partie de la prédelle (soubassement du retable souvent divisé en petits panneaux.) du grand retable de l’autel majeur de la cathédrale de Sienne dit "la Maestà di Duccio".

L’évangile de Jean, au chapitre 4, versets 1 à 26, nous donne à méditer le récit précis et structuré de la rencontre du Christ avec une femme de Samarie habitant la ville de Sychar, en un lieu situé " non loin de la terre que Jacob avait donné à son fils Joseph, là même où se trouve le puits de Jacob" (Jn 4, 5). Le texte précise que Jésus, fatigué par la route, s’était assis sur la margelle du puits et que le soleil était à son zénith lorsque la femme arriva avec son seau pour puiser de l’eau.


Par la simplicité de ses lignes de construction, par la tonalité douce de ses couleurs, par l’expression retenue de tous les personnages et par son fond uniformément doré qui dans la symbolique byzantine dans laquelle il s’inscrit est le signe intense d’une présence divine, ce petit tableau nous invite à la contemplation silencieuse. Le temps est comme suspendu dans le dialogue qui s’est instauré entre Jésus et la Samaritaine.


le seauLa femme occupe le centre exact de la composition. Debout face au Christ, vêtue d’une robe couleur beige, elle porte sur la tête une jarre vide car renversée et tient à la main le seau qui va lui permettre de puiser de l’eau. Sa main droite levée, paume ouverte, esquisse un geste retenu vers son interlocuteur. Son expression est tendue.


Le Christ est assis sur le bord du puits. Nulle trace de fatigue ni dans sa posture ni sur son visage.

le rouge de la tuniqueLe rouge de sa tunique est la couleur de la vie, elle est aussi la couleur du sang et du martyre. Elle annonce son sacrifice à venir pour le salut du monde.

le bleu du manteauLe bleu foncé de son manteau représente l’infini du ciel, il dit le divin et la transcendance.

Il est le Messie et c’est avec autorité et sollicitude qu’il se penche vers celle qui, encore vêtue de terre signe de sa condition humaine soumise à la mort, entrevoit cependant l’espérance de la vie éternelle.


le puitsLa margelle du puits a la forme d’un octogone. Elle est construite en marbre vert. Le chiffre 8 évoque le huitième jour, le jour de la résurrection du Seigneur, accomplie le lendemain du septième jour, jour du sabbat. Le vert est la couleur du végétal. Il est signe de vie nouvelle et symbolise le renouveau spirituel. Ce puits est une cuve baptismale telle qu’on les concevait encore au XIVe siècle, selon les recommandations de saint Ambroise de Milan (IVe siècle) afin de signifier au catéchumène qu’il était baptisé dans la mort et la résurrection du Christ.

la muraille de Sychar


JésusLe Christ vient de proposer à la Samaritaine "l’eau vive qui deviendra en elle source jaillissante en vie éternelle" (Jn 4, 14).
La SamaritaineInvitée par le Christ à tourner le dos aux terres desséchées qui entourent les remparts de la ville de Sychar et à choisir le don de Dieu, la Samaritaine est maintenant à la croisée des chemins. Tourmentée, elle interroge le Christ du regard mais par son geste esquissé elle dit sa soif de Dieu. Aucune eau n’est visible dans le puits car l’eau vive c’est le Christ lui-même.

La terre desséchée


Saint Jean PierreSur la droite, un groupe d’apôtres sort de la ville les bras chargés de pains. Nous identifions aisément Jean à son visage juvénile et Pierre à sa chevelure et sa barbe fournies. Tous ont suspendu leurs pas. Leur regards inquiets se portent vers celui qu’ils appellent "Rabbi" et à qui ils viennent proposer des nourritures terrestres mais que la Samaritaine a déjà nommé "Seigneur" et que bientôt elle reconnaîtra comme le "Sauveur du monde".




Duccio di Buoninsegna (c.1260 - c. 1318/1319)
Le Christ et la Samaritaine - 1308/1311
Musée Thyssen-Bornemisza - Madrid - Espagne

Pour se procurer une image à projeter suivre la procédure suivante :
- aller sur le site www.wga.hu/
- enter here
- artists, D, Duccio di Buoninsegna
- The Maestà (en bas de page)
- Back predella of the Maestà (en bas de page)
- "Christ and the Samaritan"
- Cliquer pour agrandir l’image et enregistrer en format jpeg.


Retrouvez d’autres lectures d’images dans ’Regarder Jésus Christ, pour lire la Parole de Dieu’ par Ségolène Benoit du Service de la Catéchèse du diocèse de Paris

Carême et Pâques 2017

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse