Les communautés confessionnelles en Suisse

Les communautés confessionnelles en Suisse
Avec 2,59 millions de membres de plus de 15 ans recensés en 2014, l’Église catholique romaine reste la plus grande communauté confessionnelle de Suisse, selon l’Office fédéral de la statistique (OFS) le 28 janvier. La part de catholiques diminue, mais dans une moindre proportion que l’Église évangélique réformée.

Avec 2,59 millions de membres de plus de 15 ans recensés en 2014, l’Église catholique romaine reste la plus grande communauté confessionnelle de Suisse, selon l’Office fédéral de la statistique (OFS) le 28 janvier.

La part de catholiques diminue, mais dans une moindre proportion que l’Église évangélique réformée. Et depuis 2011, le nombre absolu de catholiques a augmenté de 53.500 personnes, cependant au regard de la population, la proportion de catholiques a baissé, passant de 38,4% à 37, 9%. La communauté protestante a, quant à elle, perdu 87.000 membres depuis 2011, passant de 27,8% de la population à 25, 5%. Durant ces 40 dernières années, la part de catholiques est restée relativement stable, alors que celle des évangéliques réformés n’a cessé de diminuer. En 1970, une personne sur deux était de confession protestante. Depuis, la proportion s’amenuise, année après année : en 1990, elle s’élevait encore à près de 40%, alors qu’en 2000, elle n’atteignait plus que 34%.

Le nombre de personnes sans confession continue d’augmenter. En 2014, une personne sur quatre (23%) n’appartenait à aucune communauté religieuse, deux fois plus qu’en 2000. Les communautés évangéliques ont augmenté de 23.500 membres depuis 2011, passant de 368.500 à 392.000. Ces chrétiens représentent 5,7% de la population. Les communautés islamiques augmentent, passant de 321.000 en 2011 à 346.000 en 2014, soit 5,1% de la population. Selon l’OFS enfin, 16.000 personnes se déclaraient juives en 2014, soit 0,2 % de la population.
Source : cath.ch

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse