Les « Jeudis théologie » s’ouvrent à un large public

Inaugurés en 2008 au sein du Collège des Bernardins, ces rendez-vous ouverts à tous consacrent chaque jeudi un exposé à une question théologique contemporaine. Depuis le 7 janvier dernier, cet enseignement est diffusé sur la chaîne KTO. Rencontre avec le P. Éric Morin, responsable de l’École cathédrale.

JPEG - 53.3 ko
Le nouveau décor des « Jeudis théologie » au Collège des Bernardins.
© Margarita Ovalle

P. N.D. – Les « Jeudis théologie » existent depuis sept ans maintenant. Avez-vous trouvé votre public ?

P. Éric Morin – Oui, après sept ans d’existence, nous avons trouvé notre public ; nous accueillons entre 100 et 200 personnes chaque jeudi, mais il nous faut maintenant les fidéliser. Notre objectif est de communiquer davantage, notamment auprès des paroisses, pour attirer un public susceptible de trouver chez nous les réponses à une thématique spécifique. Nous devons également redynamiser cette proposition, la « réveiller » pour l’adapter à la diffusion sur la chaîne KTO. Nous avons donc procédé à plusieurs changements, sur la forme notamment (nos professeurs sont debout derrière un pupitre, le décor a changé), mais aussi sur le calendrier. Les conférences ont désormais lieu sans interruption toute l’année, y compris durant les vacances scolaires.

P. N.D. – Comment choisissez-vous vos thématiques ?

P. É. M. – Jusqu’ici, chacun de nos professeurs proposait une série de conférences sur le thème de son choix. Désormais, nous veillons à une plus grande cohérence dans cette sélection. Ainsi, en cette année jubilaire, nous avons voulu faire du thème de la miséricorde notre toile de fond « longue distance ». Plusieurs des séances y sont consacrées (voir encadré), avec un effort particulier durant le carême.

P. N.D. – Toutes ces conférences sont-elles indépendantes les unes des autres ?

P. É. M. – Oui, car j’ai constaté que certaines personnes hésitaient à s’engager pour un cycle complet. Toutes nos propositions sont donc « à la carte ». On peut venir une fois, deux fois, être absent durant quelques semaines et revenir si on le souhaite. Chacun va à son rythme. • Priscilia Grand

PRATIQUE

Pour célébrer le Jubilé de la miséricorde, les « Jeudis théologie » proposent une série de rencontres, de 12h45 à 13h30, autour de ce thème.

- 11 février  : Faut-il un prêtre pour obtenir le pardon de Dieu ?
P. Jean-Philippe Fabre.
- 18 février : Le pardon et la croix.
Christine Pellistrandi.
- 25 février : Y a-t-il de l’impardonnable ?
Gemma Serrano.
- 3 mars : La miséricorde :faiblesse de dieu ? Faiblesse des hommes ?
P. Jacques de Longeaux.
- 10 mars : Pardonne-nous comme nous pardonnons : est-ce une limite au pardon ?
P. Éric Morin.
- 14 avril  : La miséricorde au sein de la famille.
Christine Pellistrandi.

Grand auditorium. Collège des Bernardins.
Tarif unique : 6€. Gratuit pour les moins de 26 ans.
Pour s’inscrire : http://www.collegedesbernardins.fr
Sur Twitter : @CBernardins

Retrouvez les textes des « Jeudis théologie » édités chez Parole et Silence.
- Questions sur la foi dans la vie de tous les jours. Ouvrage collectif sous la direction de Mgr Jérôme Beau, mars 2014.
- Quinze questions sur la foi. Ouvrage collectif avec Mgr Jérôme Beau et Marie-Nicole Boiteau, octobre 2012.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse