Les vives préoccupations du protestantisme français : Communiqué de la Fédération protestante France (FPF)

À l’occasion du deuxième entretien téléphonique d’Emmanuel Macron avec les responsables des six Cultes en France organisé mardi 21 avril concernant la crise du COVID-19, la Fédération protestante France (FPF) souhaitait aborder trois points de vigilance avec le chef de l’Etat

Paris, le 21 avril 2020
À l’occasion du deuxième entretien téléphonique d’Emmanuel Macron avec les responsables des six Cultes en France organisé mardi 21 avril concernant la crise du COVID-19, la Fédération protestante France (FPF) souhait aborder trois points de vigilance avec le chef de l’État.

- Elle déposera ce jour à l’Élysée son plaidoyer en faveur d’une transformation écologique, solidaire et démocratique de la France. Estimant qu’un retour au statu quo aggraverait les dérèglements climatiques, la destruction de la biodiversité et les inégalités sociales, la Fédération protestante de France y plaide pour que, le jour d’après, signe un changement civilisationnel et l’invention d’un paradigme nouveau. Elle souhaite interpeller le Président de la République sur cette extrême urgence.

- Le pasteur François Clavairoly, président de la FPF, évoquera également la vive préoccupation du protestantisme français en lien avec la DIHAL (La délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées), les associations de défense et l’APATZI (Association protestante des Amis des Tziganes) concernant les gens du voyage et notamment des évangéliques tziganes, membres de la FPF, afin qu’ils ne soient pas l’objet de mesures discriminatoires supplémentaires à l’occasion de cette pandémie et que l’administration, lors du déconfinement, les considère comme tous les citoyens pour ce qui concerne les tests, l’accès aux soins, le dépistage et l’organisation dans le respect des règles imposées de rassemblements et de déplacements.

- Enfin, la solitude dans laquelle sont plongées les personnes âgées avec l’impossibilité d’accompagnement des familles de leurs anciens dans leur fin de vie est une situation alarmante dont témoignent notamment les œuvres et EHPAD protestants : « Quel aménagement des mesures est envisagé pour un accompagnement digne des générations précédentes ? » sera encore une question posée au Président de la République.

La Fédération protestante de France se réjouit par ailleurs que la demande faite lors du premier entretien d’un numéro vert d’écoute spirituelle des cultes, soutenu par l’Elysée et le Ministère de l’Intérieur, ait pu voir le jour et rencontre aujourd’hui un franc succès, témoignage d’un besoin important des plus vulnérables et des plus isolés dans la société face à cette crise.

Source : FPF - 21 avril 2020

Contact

10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Secrétariat :
oecumenisme@diocese-paris.net
01 78 91 91 68

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse