Madame Duvauçay au miroir

Anne-Laure Sacriste

Exposition présentée à la Galerie Saint-Séverin pour la Nuit Blanche et jusqu’au 14 novembre 2010.

"Madame Duvauçay au miroir" une œuvre d’Anne Laure Sacriste.


- Installation (guéridon, miroir, lampe, carte postale, gouache sur toile, structure en bois), 2010, dimensions variables.

Le Surgissement des images est un cycle de cinq expositions personnelles qui se développe au cours de l’année 2010. Se déroulant comme un fil, il aborde, à travers différentes approches artistiques, la question de l’apparition et du dévoilement de l’image dans ces manifestations contemporaines.

Inauguré en février 2010 par une installation d’Ulla von Brandenburg (The Objects), il est poursuivi dans sa deuxième phase par une installation d’Anne Laure Sacriste.

Fidèle à ses préoccupations, tournées vers une lecture contemporaine du Romantisme, l’artiste nous propose un dispositif dans lequel elle revisite le tableau d’Ingres, Portrait de Madame Duvauçay (1807, Musée Condé, Chantilly) qui s’inscrit dans une série de trois portraits autour de la thématique du reflet (reflexive thoughts). Le voici peint à l’envers, révélé par un jeu de gris et de noirs irisés, mais de la matérialité infime de la toile nous ne voyons rien car Madame Duvauçay n’est plus qu’une apparition dans un miroir ; l’image d’un soudain surgissement qui n’est que le spectre de celle qui a été et dont on aimerait toucher du doigt l’existence.
Comme ses forêts qui pleurent (Crying landscapes), ses cascades et ses lacs noirs (Mystery), pensés comme des résurgences de motifs qui peu à peu se révèlent à notre regard pour mieux disparaître, Anne Laure Sacriste joue ici avec les mises en abîme de la perception et des citations (Ingres, Friedrich).

La vitrine devient un espace intime où la réplique inversée et métamorphosée du tableau originel désormais totalement indépendant du mur, offre au spectateur un autre seuil du visible dans lequel il est question d’évoquer un corps et un visage absents.

Valérie Da Costa

On lira avec intérêt l’article de Voir & Dire.

Anne Laure Sacriste, diplômée de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, est née en 1970. Elle vit et travaille à Paris. Son travail pictural est nourri du Sublime de la nature qu’elle conjugue à de multiples références (Romantisme, Symbolisme) dont elle livre une interprétation contemporaine.
Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions personnelles et collectives parmi lesquelles, en 2006, à la galerie Art : Concept (Paris), en 2007 pour Génération 70 (Fondation Salomon, Annecy) et récemment au Centre d’art contemporain Micro-Onde à Vélizy-Villacoublay (Et in Arcadia Ego). Elle a récemment participé aux expositions Miroirs Noirs, Fondation d’entreprise Ricard (Paris) et D’Après natureau Château d’Avignon à Arles. Sa prochaine exposition personnelle aura lieu à partir du 17 décembre au Musée d’art moderne de Saint-Etienne.
Anne Laure Sacriste a reçu le Prix Champagne Henriot du catalogue d’artiste 2009.

Nouveau site de l’artiste.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse