Marie Dominique Auguste Sibour

(1848-1857)

Né le 4 avril 1792 à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), mort le 3 janvier 1857, inhumé à Notre-Dame de Paris.

Esprit libéral et conciliant, il fut surtout le pasteur des ouvriers et des pauvres.

Attentif aux œuvres de charité (il créa l’Association Générale de la Charité dans le diocèse de Paris), il organisa aussi des conférences, rétablit les visites pastorales, réorganisa l’Officialité diocésaine, augmenta le nombre des paroisses et inaugura 8 nouvelles églises dans Paris.

Respectueux de la hiérarchie et des décisions pontificales, il imposa à son diocèse la liturgie romaine (1856).

Il fut assassiné le 3 janvier 1857 à Saint-Étienne-du-Mont par un prêtre déséquilibré et interdit, Jean-Louis Verger.

Chronologie des archevêques

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse