Méditation : Dieu connu par son amour : Irénée de Lyon, contre les hérésies

« …Selon sa grandeur, il est inconnu de tous les êtres faits par lui ; car personne n’a scruté son élévation ni parmi les anciens ni parmi les contemporains. Cependant, selon son amour, il est connu en tout temps grâce à Celui par qui il a créé toutes choses : celui-ci n’est autre que son Verbe, notre Seigneur Jésus-Christ… »

Il n’y a qu’un seul Dieu, qui, par la Vérité et la Sagesse, a fait et organisé toutes choses. C’est lui le Créateur, et c’est lui qui a assigné ce monde au genre humain. Selon sa grandeur, il est inconnu de tous les êtres faits par lui ; car personne n’a scruté son élévation ni parmi les anciens ni parmi les contemporains.

Cependant, selon son amour, il est connu en tout temps grâce à Celui par qui il a créé toutes choses : celui-ci n’est autre que son Verbe, notre Seigneur Jésus-Christ qui, dans les derniers temps, s’est fait homme parmi les hommes afin de rattacher la fin au commencement, c’est-à-dire l’homme à Dieu.

Voilà pourquoi les prophètes, après avoir reçu de ce même Verbe le charisme prophétique, ont prêché à l’avance sa venue selon la chair, par laquelle le mélange et la communion de Dieu et de l’homme ont été réalisés selon le bon plaisir du Père.

Dès le commencement, en effet, le Verbe a annoncé que Dieu serait vu des hommes, qu’il vivrait et converserait avec eux sur la terre, et qu’il se rendrait présent à l’ouvrage par lui modelé, pour le sauver et se laisser saisir par lui, pour « nous délivrer des mains de tous ceux qui nous haïssent », c’est-à-dire de tout esprit de transgression, et pour faire en sorte que « nous le servions avec sainteté et justice tous les jours de notre vie », afin que, enlacé à l’Esprit de Dieu, l’homme accède à la gloire du Père.

Irénée de Lyon, Contre les hérésies, IV, 20,4

Méditations et Prières

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse