Mercredi des Cendres avec les enfants

Seigneur, notre Dieu, toi qui aimes pardonner à ceux qui s’humilient et veulent réparer leurs torts, prête l’oreille à nos prières ; en ta bonté, répands sur tes serviteurs qui vont recevoir les cendres la grâce de ta bénédiction : par leur fidélité à ce temps de pénitence, qu’ils parviennent avec une âme purifiée à la célébration de la Pâque de ton fils.

Prière du prêtre avant l’imposition des cendres.

Infos
5 mars 2014

Le mercredi des cendres, le prêtre marque d’une croix le front des fidèles avec les cendres pour les appeler à la conversion.
Il leur dit "Convertissez-vous et croyez en la Bonne Nouvelle."
Les cendres : ce sont les rameaux bénis l’année précédente qui sont brûlés le mardi soir (mardi gras), veille du mercredi des cendres.

40 jours avant Pâques à partir du mercredi 1 mars 2017
les chrétiens sont invités à entrer dans un temps de pénitence et de conversion, en préparation à la fête de Pâques. Pour les enfants et les adultes qui seront baptisés à Pâques, selon l’antique usage, c’est « la dernière ligne droite » avant le « grand plongeon  » - baptiser vient d’un mot grec qui signifie plonger.


" Laissez-vous réconcilier avec Dieu." (2 Corinthiens 5, 20)



Retrouve ICI les journées du pardon des paroisses de Paris


Commence ton puzzle, tu le compléteras peu à peu pendant le Carême jusqu’au dimanche de Pâques.
1ère étape : Mercredi des Cendres
Évangile : Matthieu 6, 1-6.16-18
- Le visuel et la phrase d’Évangile :
Sur la partie gauche le prêtre impose les cendres en disant : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » (Mc 1,15)
Sur la partie de droite sont évoqués les trois points d’attentions pour le carême : le partage, la prière, le jeûne (Matthieu 6) auxquels on ajoute le pardon.

Les cendres nous rappellent notre condition est mortelle : Dieu a créé l’homme à partir de la poussière du sol et il retournera à la poussière.
Cela nous invite d’une part à ne pas nous attacher aux biens qui passent mais à ce qui ne passe pas : l’amour.
- Le partage nous ouvre à l’autre et à ses besoins.
- La prière est un moyen d’entrer en relation avec Dieu qu’on ne voit pas et qui nous parle à travers sa parole. La prière est indispensable à tout chrétien. Il y puise ce lien d’amour avec Dieu pour le redonner aux autres.
- Le jeûne nous rappelle le sens de la mesure pour ne pas oublier l’essentiel.
Dieu pardonne le premier. Il nous demande de faire de-même car le pardon libère. Il fait vivre.
Se convertir, c’est changer son cœur pour aimer comme Jésus. Les moyens proposés pour le carême nous y aident.

PDF - 1.1 Mo
Mercredi des Cendres
© Dessin de Savine Pied pour le Service de la Catéchèse du diocèse de Paris
JPEG - 1.9 Mo
Mercredi des Cendres
© Savine Pied/Catéchèse du diocèse de Paris

Carême et Pâques 2017

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse