Message de Mgr André Vingt-Trois pour la “Journée de la jeunesse”

Paris Notre-Dame – 8 septembre 2005

JPEG - 43.9 ko
Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris.
© Hugues-Olivier Brillouin

La “journée pour la jeunesse”, initiée par le cardinal Lustiger, aura lieu le dimanche 11 septembre. Nous la vivrons dans la dynamique des JMJ de Cologne où tant de jeunes ont communié avec le Pape dans la ferveur et dans la louange.

Pourtant, s’ils étaient des milliers (près de cinq mille pour le groupe diocésain de Paris) à se retrouver, combien en reste-t-il à l’écart de la Bonne Nouvelle ?

Depuis deux ans, la campagne d’affiches et de tracts annonçant aux Parisiens la rentrée du catéchisme a connu un vrai succès. Elle s’étend désormais à d’autres diocèses d’Île-de-France, voire de Province. De nombreuses familles témoignent en avoir bénéficié. Si le nombre des enfants inscrits au catéchisme n’a pas connu de remontée spectaculaire, il a arrêté de décroître.

Je sais que pour chaque communauté paroissiale, le catéchisme est une activité prioritaire. Elle met en œuvre des énergies considérables pour permettre aux plus jeunes de connaître et de comprendre la beauté de la foi au Christ. Il nous faut encore redoubler de dynamisme et d’initiatives dans ce domaine : comment ne pas vouloir offrir au plus grand nombre, et particulièrement aux enfants, cette foi que nous avons reçue et qui nous fait vivre ?

Mais la journée pour la jeunesse ne concerne pas que les enfants. Il s’agit aussi d’aider tous les jeunes à découvrir comment leurs aînés vivent leur foi pour, à leur tour, choisir de l’accueillir en vérité. Le Guide Jeunes, distribué à travers tout le diocèse, donne une information très complète sur les nombreuses initiatives proposées aux jeunes.

Je vous invite à partager avec eux ce que le Seigneur a fait pour vous et ce que vous apporte votre foi en lui.

Je vous invite, dans la mesure de vos possibilités, à participer aux frais de la campagne de rentrée du catéchisme afin que ceux qui pourraient en bénéficier en soient informés.

Je vous invite à prier toujours davantage pour que l’Esprit de Dieu guide ces foules de jeunes sur les sentiers de la Vie. Qu’ils y rencontrent Celui qui y donne sens et qu’ils le suivent.

+ André VINGT-TROIS
archevêque de Paris

Article extrait de Paris Notre-Dame du 8 septembre 2005

S’abonner à Paris Notre-Dame.

Interventions

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse