Messe chrismale (Le lexique de…)

Du grec « khrisma » qui veut dire « huile » ou « onction », elle est normalement célébrée le matin du Jeudi saint, par l’évêque du diocèse.

Celui-ci consacre alors les huiles saintes utilisées pour les sacrements de l’année à venir, dans tout le diocèse. Pour permettre la rencontre de l’évêque avec les prêtres et les fidèles de son diocèse, elle a de plus en plus lieu un autre jour que le Jeudi saint, la veille ou le mardi soir.

Saint Chrême : Cette huile mélangée avec du baume, est utilisée pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’Ordre (diacre, prêtre et évêque), mais aussi pour la consécration des églises, des autels et des cloches. Signe de bénédiction de Dieu, elle est une marque indélébile. Son parfum signifie la plénitude des dons que l’Esprit Saint procure.

Huile : En plus du Saint Chrême, l’évêque bénit l’huile des catéchumènes – les futurs baptisés – et l’huile pour le sacrement des malades, symbole de vie. Cette dernière était autrefois consacrée au cours du canon de la messe, après la bénédiction à Dieu pour les biens de la terre.

- Messe chrismale 2014 à Notre-Dame de Paris
- Messe chrismale 2010 : faire Église autour des prêtres

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse