Messe d’action de grâce pour les 50 ans de sacerdoce du cardinal André Vingt-Trois

Le dimanche 23 juin 2019, le cardinal André Vingt-Trois a présidé une messe à Saint-Sulpice, à l’occasion du 50e anniversaire de son ordination, le 28 juin 1969 à Notre-Dame de Paris.

- Lire l’homélie du cardinal André Vingt-Trois lors de sa messe de jubilé.

Message du pape François au cardinal André Vingt-Trois à l’occasion de son jubilé d’or

À notre vénérable Frère, Son Éminence Révérendissime
André Cardinal VINGT-TROIS,
Archevêque émérite de Paris

La communauté métropolitaine de Paris se réjouit sans aucun doute de votre jubilé d’or presbytéral, qui aura lieu en la veille de la solennité des saints Apôtres Pierre et Paul. Cette communauté, Fils bien-aimé, elle vous porte depuis la naissance, elle vous a formé avec soin par le passé et elle vous a accompagné sur le chemin de la vocation sacerdotale ; enfin, elle a pu bénéficier pendant de nombreuses années de votre ministère actif, fécond et dévoué. Par conséquent, à cette occasion, nous désirons vous exprimer par cette lettre, Vénérable Frère, une pensée cordiale et plus encore, chanter des louanges à Dieu de tout notre cœur à cause des dons immenses de sa bonté.

Après avoir accompli comme il convenait le cursus des études philosophiques et théologiques, vous avez été ordonné prêtre et avez achevé une licence en théologie morale. Vous avez accompli avec zèle divers offices dans l’archidiocèse de Paris comme vicaire, puis vous êtes devenu professeur au Grand Séminaire, enfin vicaire épiscopal et vicaire général de l’archidiocèse. Par ailleurs vous avez dirigé l’Œuvre des Vocations pour toute la région parisienne. Le 25 juin 1988, saint Jean-Paul II vous a nommé évêque titulaire de Thibilis et auxiliaire de l’Eglise de Paris. À partir de 1999, vous avez servi assidûment l’antique communauté métropolitaine de Tours comme archevêque. Après la renonciation de l’éminentissime cardinal Jean-Marie Lustiger, dont vous aviez été auparavant le coopérateur particulièrement loyal et efficace, vous avez reçu le 11 février 2005 la charge du peuple de Paris en tant qu’archevêque métropolitain, devenant en même temps Ordinaire des fidèles orientaux qui demeurent en France et qui n’ont pas de hiérarchie de leur propre Eglise selon le droit. Enfin, en 2007, notre illustre prédécesseur Benoît XVI vous a choisi comme membre du Collège des Cardinaux.

Vous vous êtes appliqué à construire et favoriser des liens d’amitié avec vos prêtres, de communion fraternelle entre eux, et vous avez veillé à leur formation permanente. Pasteur attentif et fidèle, vous avez continuellement nourri le troupeau de la saine doctrine et promu la nouvelle évangélisation. En effet, Dieu a tant aimé le monde pour que tous les hommes aient la vie éternelle ! C’est pourquoi, vous avez accompli les hautes charges épiscopales jusqu’au bout, en stimulant la catéchèse et en veillant à la formation convenable des laïcs. Vous avez assumé des responsabilités avec compétence au sein de divers Dicastères Romains pour le bien de l’Eglise universelle en leur prodiguant des conseils avisés. Vous avez œuvré au service de la Conférence des Évêques de votre pays, dont vous avez été aussi élu Président ; à ce titre, vous avez recueilli l’éloge justifié de vos Frères dans l’Épiscopat. Par ailleurs, vous avez particulièrement manifesté votre fidélité et votre amour à l’égard de l’Eglise Catholique et du successeur du bienheureux Pierre, en protégeant avec un soin spécial les droits des pauvres et des étrangers, en défendant la vie et la dignité des hommes, en apportant des aides aux familles et aux jeunes, en appelant à la paix et à la réconciliation.

C’est pourquoi, il convient de rendre grâce à Dieu de tout cela, et de redire en même temps avec les paroles du prophète : « Et moi, je bondis de joie dans le Seigneur, j’exulte en Dieu, mon Sauveur » (Hab 3, 18). Quant à nous, nous demandons instamment dans nos prières qu’Il vous réconforte et vous redonne des forces. Notre Dame, la Bienheureuse Vierge Marie, que vous avez assurément honorée par vos bons et loyaux services, a bien souvent manifesté son amour particulier pour votre pays, et s’est montrée pour vous en toutes choses une Mère très aimante. Enfin, que Notre Bénédiction Apostolique vous soit un signe de Notre proximité et un gage des grâces du Ciel. Nous vous l’accordons affectueusement ainsi qu’à tous ceux qui participent à la joie de votre jubilé, et nous sollicitons en même temps vos prières pour exercer fidèlement Notre ministère Pétrinien.

Du Vatican, le 24e jour du mois de mai de l’année 2019, de notre Pontificat la septième.

François.

Revoir la célébration

Revoir le teaser

- Voir le dossier Cardinal André Vingt-Trois.
- Lire l’interview publié dans La Croix le 23 juin 2019

Les ordinations sacerdotales du 29 juin 2019, sont aussi l’occasion de fêter les prêtres jubilaires.

Événements

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse