Missels d’autel

Avant Vatican II , missel parisien, et missel romain pour la messe

Depuis des siècles, tout le déroulement de la messe à l’usage du prêtre se trouve dans un livre appelé Missel d’autel. Pendant longtemps, certaines régions, certaines grandes villes ou certaines congrégations avaient leur propre missel, en latin, avec ses particularités. Ainsi le missel de Paris fut renouvelé après la révolution Voici un spécimen de 1830 . Les textes écrits en rouge (rubriques) n’étaient pas à prononcer, mais fournissaient les détails techniques des gestes à accomplir.

Vers 1848, presque toutes les paroisses de France avaient adopté le missel Romain.
La page contenant le texte de la consécration, porte en face des mots ‘ « Te tigitur » une pleine page représentant la mort du Christ en croix.

Ci-dessous, exemplaire imprimé à Tours, chez Mame, ou à Ratisbonne, ce qui ne posait pas de problème, le latin étant partout la langue de l’Eglise catholique latine.

Le missel de Ratisbonne était illustré d’adaptations d’un livre très répandu au Moyen-âge : la Bible des pauvres, qui met en parallèle un épisode du Nouveau Testament et deux scènes de l’Ancien, ainsi que 4 citations bibliques.

Trésors et objets de curiosité

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse