Prière « Mon cœur est déchiré par la douleur »

Prière pour les malades

Prière pour les séropositifs et les malades du SIDA, par le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine.

Pour toi, qui es séropositif ou malade du S.I.D.A.,
mon cœur est déchiré par la douleur quand tes T4 diminuent et que tu te laisses contaminer par le désespoir.
Viens mon enfant, viens dans mes bras, n’aie pas peur, serre-toi fort contre moi.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand les angoisses te réveillent en pleine nuit pour te faire croire que tout est perdu.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand je te vois sans force allongé sur ton lit l’esprit et le cœur envahis d’idées noires.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand la peur de la mort hante tes pensées, détruit ton moral, tourmente tes journées. Viens mon enfant, viens dans mes bras, n’aie pas peur, serre-toi fort contre moi.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand tu meurs d’envie de crier au monde ce que tu ressens et qu’il n’y a personne auprès de toi pour écouter ta vie et la comprendre.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand tu pleures parce que tu n’en peux plus et qu’il te manque l’affection d’un proche pour te consoler dans la tendresse.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand on t’embrasse du bout des lèvres par crainte de la contagion.
Mon cœur est déchiré par la douleur quand les souffrances n’en finissent plus de t’humilier et que la tentation du suicide frôle ta conscience. Viens mon enfant, viens dans mes bras, n’aie pas peur, serre-toi fort contre moi.
Si tu savais comme je t’aime ! Tu es mon enfant.
Tu es enveloppé de mon amour et pour toi j’ai offert toute ma vie.
Je t’en supplie, cesse de te demander si j’existe et n’écoute pas ceux qui cherchent à t’éloigner de moi, ils ne savent plus qui je suis et ils n’ont aucun bonheur à te proposer.
Moi je t’aime d’un Amour infini et je continuerai de t’aimer et de vous aimer tous même si vous me rejetez.
Si je viens te voir aujourd’hui, c’est pour te demander de me faire confiance.
Il suffira que tu m’appelles en prononçant mon nom « MARIE » pour que je sois mystérieusement près de toi et qu’avec ton consentement l’Esprit Saint agisse en toi et avec toi et qu’ainsi tu découvres l’infinie tendresse de Dieu pour toi.
Viens mon enfant, viens dans mes bras, n’aie pas peur, serre-toi fort contre moi.
Et maintenant, si tu veux bien me faire confiance, prononce mon nom « MARIE ». Amen 

Source : Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, curé de la paroisse des Réformés à Marseille. Prière bénie par Jean-Paul II.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse