L’Église
Catholique
À Paris

Nos paroisses pour la Mission

« Si, en cette année de la Mission à Paris, chaque fidèle pouvait se laisser contaminer par le virus apostolique qui n’est autre que celui de sa confirmation, nous aurions réussi notre défi. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

Nos paroisses pour la Mission

« Si, en cette année de la Mission à Paris, chaque fidèle pouvait se laisser contaminer par le virus apostolique qui n’est autre que celui de sa confirmation, nous aurions réussi notre défi. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

On dit parfois que les paroisses veillent sur le 1% de fidèles restés fidèles, et que 99% restent en dehors, rejoints pourtant, dans leur vie quotidienne, par le 1% des fidèles, comme le levain dans la pâte. Tout curé de paroisse rêve qu’en entrant dans son église un non-chrétien puisse reconnaître de qui ces 1% de fidèles sont les disciples, et puisse s’exclamer : « Voyez comme ils s’aiment ! ». C’est, grâce à Dieu, le cas dans bien des paroisses, vraies communautés d’amour fraternel.

Mais il est peut-être trop facile de répartir ainsi les tâches. Nos paroisses elles-mêmes sont invitées à se laisser emporter par l’élan missionnaire soulevant l’Église depuis la Pentecôte. Si, en cette année de la Mission à Paris, chaque fidèle pouvait se laisser contaminer par le virus apostolique qui n’est autre que celui de sa confirmation, nous aurions réussi notre défi.

En élargissant notre regard, nous voyons de magnifiques expériences missionnaires qui ont renouvelé bien des communautés paroissiales. Les cours Alpha, lancés à Londres par une équipe de dynamiques prêtres anglicans et encouragés par l’épiscopat français, est aujourd’hui une belle réalité évangélisatrice dans beaucoup de nos paroisses. Avec leurs rencontres bimensuelles, aussi conviviales que doctrinales, des personnes en grand nombre retrouvent ou découvrent le chemin de la foi de l’Église. Le trait caractéristique : se vivre dans le cadre paroissial, c’est-à-dire une réalité à taille humaine, dépassant les clivages d’âge, de milieu social et de nationalité.

Une autre grande invention, vécue dans d’assez nombreuses paroisses est celle de Don Pigi, de Milan, avec ses cellules paroissiales d’évangélisation. Dès qu’une cellule dépasse les dix membres, une nouvelle nait. Ces évangélisateurs, animés par leur pasteur, sont avant tout des adorateurs. Bien d’autres réalités marquent la vie et le rayonnement missionnaire de nos paroisses. Dans ma paroisse en cette année, y en aurait-il une à découvrir ou à mettre en place ?

Chronique “Être témoin de l’Évangile” de Mgr Bruno Lefevre Pontalis

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse