Ombres & Lumière – 3 questions à…

Prêtre du diocèse de Paris, le père Franck Souron est depuis quelques mois « vicaire épiscopal pour les personnes handicapées ». Une fonction unique en France, voulue par l’archevêque Mgr Michel Aupetit.

En quoi consiste votre feuille de route ?

C’est vraiment une intuition de Mgr Aupetit. L’idée est assez simple : les personnes handicapées sont des chrétiens comme les autres, elles font partie du Peuple de Dieu. Il est important que le diocèse prenne en charge ces personnes, afin de les aider à cheminer dans la foi, à travers les communautés paroissiales, puisque c’est là où la vie chrétienne se vit naturellement. Concrètement, je représente l’évêque pour ce groupe de personnes. Le vicariat réunit deux réalités qui existaient dans la pastorale de l’Eglise : la pastorale des personnes handicapées et la catéchèse spécialisée. Un de nos défis est notamment de rejoindre tous les handicaps.

Quel est votre sentiment, quelques mois après votre prise de fonctions ?

Mon regard était pratiquement vierge parce que je n’ai pas eu d’engagement particulier auprès des personnes handicapées dans mes ministères précédents. Mon sentiment, c’est qu’il est urgent de faire passer toutes ces personnes de l’invisibilité à la visibilité. C’est important qu’on puisse leur permettre d’apparaître, d’être présentes dans les communautés chrétiennes. Par ailleurs, j’ai rencontré de très belles choses réalisées dans notre diocèse, à travers des associations notamment. Mais il important que cela devienne un bien de l’Eglise, pas seulement apporté par des associations. Il faut nouer des partenariats. Ce qui pose la question de la place des prêtres, et des curés en particulier, dans cette pastorale. Il faut aussi éviter que cela devienne une pastorale trop spécialisée, à part.

Qu’est-ce que votre mission dit de l’Eglise ?

Elle dit quelque chose de l’Eglise dans son origine, fondée sur le Christ. J’ai été bouleversé de constater que dans l’Evangile, la plupart des signes que Jésus pose sont à l’intention des personnes handicapées, aveugles, sourds, muets, personnes malades psychiques… Le vicariat s’inscrit dans cette mission-là, qui est prophétique et évangélique.

Recueilli par Cyril Douillet
(Ombres & Lumière n°233 – janvier-février 2020)

- S’abonner à Ombres & Lumière.

Contact

Vicariat des personnes handicapées
24 rue Saint-Roch - 75001 Paris
01 78 91 91 46
service.handicap@diocese-paris.net
www.paris.catholique.fr/handicap

Contacter un responsable ou un référent handicap

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse