L’Église
Catholique
À Paris

Ordination épiscopale de Mgr Éric de Moulins-Beaufort et Mgr Renauld de Dinechin

Le 5 septembre 2008, les deux nouveaux évêques auxiliaires de Paris ont été ordonnés à Notre-Dame de Paris par le cardinal André Vingt-Trois, en présence d’une trentaine d’autres évêques.

Après le chant d’entrée, l’Église de Paris, par la voix d’un de ses prêtres demande au cardinal André Vingt-Trois d’ordonner les élus. Alors que les élus, accompagnés chacun de deux prêtres assistants, se tiennent debout devant Mgr Vingt-Trois, Mgr François Fleischmann, chancelier du diocèse de Paris, procède à la lecture des lettres du pape Benoît XVI désignant les Pères Renauld de Dinechin et Éric de Moulins-Beaufort pour la charge de l’épiscopat.

L’assemblée entonne le Gloria en signe d’assentiment. Les ordinands regagnent alors leurs sièges, reconduits par leurs assistants. La liturgie de la Parole se déroule ensuite de manière habituelle, car l’usage veut que les ordinations d’évêques, de prêtres et de diacres prennent place entre la liturgie de la Parole et celle de l’eucharistie.

Après la proclamation de l’Évangile et l’homélie de Mgr André Vingt-Trois, alors que l’assemblée invoque l’Esprit Saint en chantant le « Veni Creator », les ordinands s’approchent de l’autel. Devant Mgr André Vingt-Trois entouré de quatre évêques co-consécrateurs [1] et devant les fidèles, ils expriment, chacun à leur tour, leur engagement à s’acquitter des devoirs de leur charge en conformité avec la pensée du Christ, en communion avec l’ordre des évêques, et sous l’autorité du successeur de Pierre.

Puis ils se prosternent au sol, signe du don total de soi au Christ, pendant que le chœur diocésain chante la litanie des saints.

A la fin de la litanie des saints, les ordinands se relèvent pour aller s’agenouiller devant Mgr André Vingt-Trois. Ce dernier pose ses mains sur la tête des ordinands en silence, suivi par tous les évêques présents.

Après l’imposition des mains, Mgr Vingt-Trois tend le livre des Évangiles aux Pères de Dinechin et de Moulins-Beaufort. Les mains étendues, il prononce la prière d’ordination dont la phrase essentielle est dite par tous les évêques présents : « Et maintenant, Seigneur, répands sur celui que tu as choisi la force qui vient de toi, l’Esprit qui fait les chefs, l’Esprit que tu as donné à ton Fils bien-aimé, Jésus Christ, celui qu’il a donné lui-même aux saints apôtres qui établirent l’Église en chaque lieu comme ton sanctuaire, à la louange incessante et à la gloire de ton Nom. »

Avec le saint-chrême, Mgr Vingt-Trois oint la tête des deux nouveaux évêques agenouillés devant lui. L’onction avec cette huile parfumée montre le caractère ineffaçable de l’ordination épiscopale, qui engage totalement les nouveaux ordonnés. Après cela, il remet le livre des Évangiles aux ordonnés car la charge principale de tout évêque est la prédication fidèle de la Parole de Dieu.

Le cardinal archevêque de Paris passe ensuite l’anneau à l’annulaire droit des ordonnés. Cet anneau est l’expression de la fidélité de l’évêque envers l’épouse de Dieu, l’Église. Mgr Vingt-Trois pose la mitre sur la tête des nouveaux évêques et leur remet le bâton pastoral qui exprime la charge qui leur est confiée : gouverner l’Église et prendre soin du troupeau.

Mgr Renauld de Dinechin et Mgr Éric de Moulins-Beaufort reçoivent ensuite le baiser de paix de la part de Mgr Vingt-Trois et de tous les autres évêques présents, montrant ainsi qu’ils sont accueillis dans le collège épiscopal. C’est alors que se termine le rite de l’ordination proprement dite.

La messe se poursuit, comme à l’ordinaire. Après l’eucharistie, les deux nouveaux évêques auxiliaires montent à l’ambon pour prononcer quelques mots de remerciements.

- Lire l’intervention de Mgr Renauld de Dinechin.
- Lire l’intervention de Mgr Eric de Moulins Beaufort.

La célébration s’achève par le Magnificat qui accompagne la procession de sortie.

[1Les quatre évêques co-consécrateurs étaient : Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, Mgr Eric Aumônier, évêque de Versailles, Mgr Olivier de Berranger, évêque de Saint-Denis, et Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Pontoise.

Comptes-rendus

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse