Orthodoxes et catholiques dans la maison de Marie à Lorette

Orthodoxes et catholiques dans la maison de Marie, à Lorette
Les responsables orthodoxes des Églises d’Albanie, de Géorgie, de Roumanie, de Russie, de Serbie, d’Italie et de Malte sont venus prier avec la délégation pontificale dans la Sainte Maison de Lorette, en Italie.

L’événement, qui a eu lieu le samedi 5 mars, marque la reconnaissance officielle de la plus ancienne relique mariale – les pierres de la maison de Marie à Nazareth emportées par les croisés au XIIe siècle – de la part du monde orthodoxe, annonce Radio Vatican.

Les responsables orthodoxes des Églises d’Albanie, de Géorgie, de Roumanie, de Russie, de Serbie, d’Italie et de Malte sont venus prier avec la délégation pontificale dans la Sainte Maison de Lorette, en Italie.

L’événement, qui a eu lieu le samedi 5 mars, marque la reconnaissance officielle de la plus ancienne relique mariale – les pierres de la maison de Marie à Nazareth emportées par les croisés au XIIe siècle – de la part du monde orthodoxe, annonce Radio Vatican.

Il est en effet maintenant définitivement assuré que la Maison habitée par la famille de la Vierge Marie à Nazareth, où a été annoncée la naissance du Christ, a été transférée en 1294 à Lorette.

Il s’agit là du résultat des études historiques et archéologiques conduites par le père Giuseppe Santarelli, directeur de la Congrégation universelle de la Sainte Maison de Lorette, et par le chercheur grec Haris Koudounas, de l’Accademia Angelica Costantiniana de Rome.

La prière commune des Églises orthodoxe et catholique a été organisée par cette Accademia Angelica Costantiniana de Rome, à l’occasion du 700e anniversaire de la fondation de la basilique pontificale de Lorette.

« C’est une période de grande importance, vraiment glorieuse, a déclaré le métropolite Gennadios Zervos, archevêque orthodoxe d’Italie et de Malte, parce que nous voyons que ces deux mondes, l’Occident latin et l’Orient byzantin, veulent vraiment sortir de la crise, montrer à tous l’unité… À Lorette, dans cet endroit saint et œcuménique où nous prions, nous avons la protection de Notre-Dame, de la plus ancienne relique mariale. »

« Cette période est vraiment glorieuse, a-t-il continué, parce que tout le monde voulait se rencontrer pour apporter au monde le message de l’espoir : le seul trésor qui peut donner à l’homme la force et le bonheur c’est notre Sauveur, Jésus-Christ. »
Source : Zenit

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse