Parcours et vision de Mgr André Vingt-Trois : pour la mission

Lors de son épiscopat parisien, Mgr André Vingt-Trois a encouragé chaque catholique à annoncer le Christ et à « aller vers ceux qui ne nous demandent plus rien ».

Nommé archevêque en mars 2005, Mgr Vingt-Trois rassemble dès le 3 décembre 2005 à Notre-Dame les prêtres, les membres des conseils pastoraux et les responsables de mouvements (1 500 personnes) pour fixer les grandes orientations du diocèse de Paris pour les années suivantes. Titre de son intervention : « Notre mission à Paris ». Il y définit 4 champs prioritaires : les jeunes, le champ social, la famille et l’éthique. Son mot d’ordre : aller vers ceux « qui ne (…) demandent plus rien » à l’Église.

« Une foi qui ne se propose pas et ne se partage pas est une foi qui se dessèche et qui n’intéresse plus, même les croyants » (3 décembre 2005)

Ayant constaté la vitalité des paroisses manifestée lors de l’événement Toussaint 2004, le nouvel archevêque souhaite encourager les conseils pastoraux des paroisses à devenir des organes de réflexion pastorale, capables de déterminer les priorités pastorales et d’appeler les forces nécessaires à la mission.

Après trois années de visites pastorales des paroisses de 2005 à 2008, les « Assises pour la Mission » se tiennent en 2008 et 2009. Cette étape doit permettre aux fidèles de dégager des critères pour évaluer la fécondité d’une action pastorale et d’entrer dans une « culture d’objectifs ». À partir de 12 thématiques qui se dégagent des visites pastorales, l’archevêque de Paris demande aux paroisses d’effectuer une synthèse qui lui permettra de promulguer des « orientations missionnaires diocésaines ».

« Je vous avais proposé quatre champs d’investissement missionnaire : le champ éthique, le champ social, le champ des familles et le champ de la jeunesse. Dans tous ces domaines, notre objectif était d’aller au-devant de ceux qui se sont éloignés de notre Église ou qui ne l’ont jamais connue. » (19 mars 2008)

Trois années placées sous le sigle « Paroisses en mission », de 2009 à 2012, permettent aux paroisses de se mobiliser : « Eucharistie et mission » (2009-2010), « Famille et jeunesse » (2010-2011) et « Ethique et solidarité » (2011-2012), avec, comme point d’aboutissement désigné l’Avent 2014, dix ans après Toussaint 2004. André Vingt-Trois le rappelle en annonçant « Paroisses en mission » le 19 mai 2009 : « L’objectif diocésain pour les années à venir est de faire adhérer le plus grand nombre possible des catholiques parisiens aux six points d’attention » : la formation de l’être chrétien, la vie spirituelle et liturgique, l’appartenance à une communauté, la visibilité de l’Église, l’annonce de l’Évangile et la culture de l’appel.

« La vie chrétienne est missionnaire, elle suppose des choix de vie précis. Nourrie de l’Eucharistie, elle doit s’exprimer dans une manière de vivre. Or, cette manière de vivre ne peut pas s’élaborer autrement que dans une vitalité et un échange communautaires. » (19 mai 2009)

Pendant ces trois années, des assemblées paroissiales permirent aux paroissiens de s’approprier davantage l’envoi de l’Église vers l’extérieur. Des fruits visibles en découlent, dont le programme de solidarité Hiver Solidaire à l’issue de l’année « Ethique et solidarité ».
Ce travail permet de préparer et de mobiliser les catholiques parisiens à l’opération Avent 2014. C’est à l’occasion de cette préparation que le Cardinal précise sa vision de la mission lors de la conclusion de sa rencontre avec les conseils pastoraux, le 21 septembre 2013.

« Nous ne sommes pas une entreprise commerciale destinée à acquérir des clients. Nous ne sommes pas une entreprise de marché idéologique, nous ne tenons pas spécialement à prendre possession des autres. Mais nous sommes entraînés, par un mouvement intérieur de la richesse que nous avons reçue, à partager avec nos semblables. » (21 septembre 2013)

L’Avent 2014 permet de déployer plus de 500 projets missionnaires durant le mois de décembre 2014.

« C’est pourquoi, pendant cette mission de l’Avent 2014, je vous envoie tous, vous qui êtes présents ici ce soir, et celles et ceux que vous représentez, à travers la ville pour annoncer que la naissance de Jésus est la cause et la source de notre joie (…). Nous sommes une lumière au cœur de la nuit. Cette lumière, nous voulons que tous puissent venir s’y éclairer et s’y réchauffer. » (20 novembre 2014)

En 2015, dans la suite de l’Avent 2014, et pour se « mettre en “état permanent de mission“, comme (…) y invite le pape François », le cardinal Vingt-Trois propose trois pistes prioritaires : « Mission 2015-2018 : Annoncer, Partager, Transmettre », qui sera son dernier programme pastoral diocésain.

« À moins de se résigner à n’être qu’une société philanthropique de plus ou une gardienne de la morale sociale et de la bien-pensance, notre Église doit annoncer clairement à quelle source elle puise son énergie : le Christ-Ressuscité » (19 septembre 2015)

Interventions clés pour ses projets missionnaires :

Livre :

Photo : Lancement de l’Avent 2014 à Notre-Dame de Paris, 22 novembre 2014. © Yannick Boschat

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse