Parcours Nazareth : une formation adaptée aux quartiers populaires

Vingt ans après sa fondation, l’École de formation apostolique pour les personnes des quartiers populaire (EFAPP) lance la 16e édition de sa formation, baptisée Parcours Nazareth. Objectif : permettre à tous, quel que soit son niveau scolaire, de s’approprier sa foi.

« Quand nous avons commencé, il y a vingt ans, nous étions une vingtaine par session. L’an dernier nous étions soixante et cela ne cesse de croître. C’est bien que cette formation répond à un besoin. » Le P. Alain Patin est, avec le P. Jean Minguet, un des deux fondateurs du Parcours Nazareth. Pour ce bibliste, prêtre parisien en mission ouvrière, sa spécificité est de s’adresser « à des gens simples, souvent sans instruction et, pour certains, avec des difficultés de lecture. D’autres formations existent, mais aucune sur ce créneau-là ».

Le parcours se décline entre cours magistraux dispensés au Collège des Bernardins, et groupes de travail locaux (voir encadré), avec trois grands axes de travail : l’étude de la Bible ; l’approfondissement de la foi ; et un rappel historique sur les rapports entre l’Église de Paris et les milieux populaires depuis les années 1830. « L’un des écueils pour ces populations est le vocabulaire utilisé par l’Église, c’est pourquoi nous veillons à utiliser des mots simples, qui leur parlent », poursuit-il. « Et le défi reste, comme pour d’autres formations, de faire non “pour” les personnes, mais “avec” elles. Se dire qu’elles sont capables de prendre toute leur place et d’apporter leur contribution à l’Église. Surtout ne pas les considérer comme des mineurs, ce qui arrive encore trop souvent. » Pour le P. Jean Minguet, il est essentiel « qu’au-delà des formes de piété populaire qui existent, ces personnes puissent approfondir leur foi. Nous pensons qu’elles ont, comme chacun de nous, le droit d’avoir une foi qui se structure et s’approfondisse ».

Carine a suivi la formation il y a un an. « On n’a jamais fini de faire le tour de la parole de Dieu, sourit-elle. À chaque fois que je lisais un des textes envoyés par le P. Alain, puis que je le travaillais en petit groupe, je découvrais quelque chose de nouveau. » Cette paroissienne de N.-D. de la Gare (13e) s’est engagée dans cette formation après avoir été sollicitée comme catéchiste. « Catéchiste, je voulais bien, explique cette jeune maman, mais pour transmettre quoi ? Seulement ce que j’ai reçu ? Aujourd’hui, je dis que cette formation devrait être obligatoire ! » Comme elle, une grande majorité des personnes ayant suivi ce parcours prennent ensuite une responsabilité en paroisse. Le plus de ce parcours pour elle ? « Son volet historique ! On ne m’avait jamais parlé de l’apostolat populaire à Paris. Et pourtant c’est essentiel pour comprendre l’histoire de l’Église. Notre histoire. »

Parcours Nazareth en pratique

Une formation sur 18 mois, alternant 6 enseignements au Collège des Bernardins (les dimanches 15 octobre et 10 décembre 2017 ; 11 mars, 3 juin et en novembre 2018 ; et un weekend en janvier ou février 2019), et, entre chaque, deux sessions de travail en petit groupe local. Aucune formation préalable n’est exigée. Une participation de 30 euros est demandée, payable en plusieurs fois.

Renseignements et inscriptions :
minguetjean75@orange.fr ; 06 38 32 84 30. Ou
alain.patin@liberty.surf.fr ; 01 45 83 83 85.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse