Patronage de La Camilienne

Paris Notre-Dame du 27 juin 2019

Vicariat : Au service des handicaps • Sacrements : Prendre soin des néophytes • Exposition : Rouault, peintre de la souffrance humaine

Décryptage : Au service des handicaps »
Un nouveau vicariat épiscopal verra le jour le 1er septembre prochain au sein du diocèse de Paris. Dédié au service des handicaps, il est né de la volonté de l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, de mettre la personne handicapée au cœur de nos communautés. Le P. Franck Souron, nommé à sa tête, nous détaille sa mission.

À méditer : Chrétiens ou cannibales ?
Homélie de Mgr Michel Aupetit, le samedi 23 juin 2019 à Notre-Dame. Solennité du Saint-Sacrement, à Ste-Marguerite (11e).

Reportage : La Camillienne : Le jeu, l’autre et Dieu
L’aventure de La Camillienne, patronage rattaché à la paroisse du St-Esprit (12e), a commencé à la fin du XIXe siècle. Alors que l’association fête ses 125 ans, reportage dans ses centres de loisirs, où jeu, spiritualité et mixité facilitent la paix sociale.

Interview : Prendre soin des néophytes
Chaque année à Paris, 400 adultes environ reçoivent le baptême. Un an plus tard, un certain nombre d’entre eux s’éloignent de l’Église. Pourquoi ? Et comment mieux accueillir les nouveaux baptisés au sein des communautés paroissiales ? L’éclairage du P. Jean Minguet, responsable du catéchuménat à St-Germain de Charonne (20e) depuis quinze ans.

Reportage : Des laïcs, un film et un évêque »
Près de deux cent fidèles se sont réunis, mercredi 19 juin, au cinéma Les Cinq Caumartin, pour visionner, ensemble, le film Grâce à Dieu, de François Ozon. La projection a été suivie d’un échange avec Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire de Paris en charge de la coordination de la lutte contre les abus. Un dialogue sans faux-semblant, en vérité, initié par deux paroissiennes de Ste-Marie des Batignolles (17e).

Culture : Rouault, peintre de la souffrance humaine
Depuis le début de l’année, huit nouvelles lithographies signées Georges Rouault sont exposées à St-Séverin (5e). Elles font partie d’un cycle de 58 œuvres, léguées à la Ville de Paris par l’artiste. Par ces gravures, volontairement sombres, ce catholique profondément croyant a tenu à honorer cette humanité souffrante, dans laquelle transparaît le visage du Christ.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse