L’Église
Catholique
À Paris

Pièce de théâtre : « Une sainte pour aujourd’hui : Geneviève »

de Marie-Lise Bargues. Jouée par les jeunes de l’Oasis, salle sainte Jeanne 98 Bd Murat, le mercredi 24 juin à 16h30.

Infos
24 juin à 16h30

Salle Sainte Jeanne 98 boulevard Murat 75016 75016 Paris

Enfant, tu as voulu te consacrer toute entière à Dieu. L’Église t’a envoyé Monseigneur Germain l’Auxerrois, Germain d‘Auxerre. Il a reçu ta promesse et plus tard, quand tu seras la cible de tant de médisances et calomnies, il interviendra pour te défendre.

Ta mère ne veut pas reconnaitre ta vocation, elle devient aveugle….tu la sers, puis tu la guéris. Devenue plus grande tu confirmes l’engagement de ton enfance. Te voilà Vierge consacrée. Ta vie est simple en apparence, tu pries, tu jeûnes et te mets au service des plus pauvres. Te mettre au service : tu as tout donné, tes biens matériels, ton intelligence et cette intimité que tu avais avec Dieu.

Tes parents t’ont laissé des terres ; ta marraine et ton parrain aussi chez lesquels tu as été habitée une fois orpheline. Quel grand bonheur pour nous ! car née à Nanterre, dans une boucle de la Seine, tu es venue dans notre ville, Paris. Et, riche de ton intimité avec Dieu, tu es devenue une femme qui réfléchissait, une femme qui agissait. Une femme d’action. Ton père avait des responsabilités dans la ville de Paris, tu as hérité de sa charge. Tu rencontres alors dirigeants et responsables ; avec tous tu t’entretiens. Tu ne négliges rien qui puisse servir ta ville et ses habitants.

Tu nous as défendu contre les Huns. Alors qu’ils semaient la mort et la terreur, ils n’ont pas envahi Paris… Tu nous as aidés à résister aux Francs en organisant notre ravitaillement. Puis, tu as su accompagner Clovis et sa femme Clothilde. Nous savons tous que Clovis s’est fait baptiser. Tu n’as pas été étrangère à son cheminement. Puis, tu as ouvert grandement les portes de notre cité à ce premier roi chrétien.

Tairons-nous tous les miracles que tu as faits ?…notre pièce de théâtre en est remplie. Car nous allons te fêter en te faisant revivre dans une pièce de théâtre, que nous allons d’abord jouer avec les jeunes de notre paroisse. Ils sauront rappeler que tu te penchais sur toutes les souffrances. Des parents diront comment tu as sauvé leur enfant, de grands malades raconteront comment tu les as fait renaitre à la vie. Des jeunes expliqueront comme tu les as aidés. Nous dirons aussi comment, à très nombreuses occasions, tu as sauvé notre ville.

Et bien sûr, nous te demanderons de continuer à nous protéger, de nous apprendre à être au service de ceux qui souffrent, quelle que soit cette souffrance. Et à aimer, prier et servir Celui auquel tu as consacré ta vie.

Marie-Lise BARGUES

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse