Cardinal André Vingt-Trois : “Préparer la deuxième assemblée paroissiale”

Paris Notre-Dame – 4 mars 2010

Chers amis,

Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris.
Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris.
© D. R.

Cette première année de « Paroisses en mission » met en valeur les forces missionnaires d’une communauté qui se rassemble, dimanche après dimanche, pour célébrer la victoire de son Seigneur. Les « assemblées paroissiales » poursuivent deux objectifs : aider les fidèles de la messe du dimanche à mesurer comment leur participation à l’Eucharistie marque leur vie au-delà de ce qu’ils perçoivent ou savent parfois exprimer ; et manifester qu’ils sont capables de rendre compte autour d’eux des bienfaits qu’ils en retirent. Car la messe dominicale n’est pas l’affaire de quelques personnes, plus ou moins nombreuses selon les quartiers, qui s’arracheraient aux activités du plus grand nombre pour célébrer dans leur coin quelque chose qui les concernerait eux seuls. Elle est le lieu où la vie des habitants de tous les quartiers de notre ville est reprise et portée vers Dieu pour y recevoir son sens, sa paix, son unité, son achèvement. A travers des formes et des modalités différentes, les participants de chacune de nos « assemblées paroissiales » ont été heureux de se retrouver et d’expérimenter la joie de partager tout simplement, dans la communion de l’Esprit Saint, autour de ce qui fait le fondement de la vie chrétienne.

Toutes les paroisses

Toutes les paroisses de Paris ont tenté l’expérience ! Ici et là, les équipes de préparation n’ont pas ménagé leurs efforts, avec prudence ou beaucoup d’ambition, pour que l’invitation soit large et permette que la diversité de chaque communauté soit représentée du mieux possible, pour que la Parole de Dieu soit écoutée, partagée et célébrée. Ce numéro de Paris Notre-Dame fait un premier bilan de ce qui a été vécu, des bénéfices et des labeurs, de ce qui a marché et de ce qui s’est révélé difficile. Je sais que tout ceci servira pour préparer la seconde assemblée prévue pour ce Carême ou pour le temps pascal. Dans la logique même de « Paroisses en mission », je sais que les paroissiens qui ont vécu la première assemblée sauront trouver les mots et les occasions pour inviter à la seconde, et élargir le cercle des participants.

Rassembler les forces de toute la communauté

Une des grâces du Carême dans lequel nous sommes entrés est justement d’unifier chacune de nos existences et de rassembler les forces de toute la communauté pour la célébration du mystère de la mort et de la résurrection de Jésus. Les « assemblées paroissiales » sont un moment privilégié pour réfléchir au moyen de « ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu » (2 Co 6, 1). En ce temps où Dieu nous appelle à la conversion, puissions-nous trouver les mots et les moyens pour nous fortifier les uns les autres, pour que nous laissions la miséricorde transformer nos vies et pour que nous ayons la joie d’en témoigner.

+ André cardinal Vingt-Trois

Interventions

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse