Préparez le chemin du Seigneur avec Jean le Baptiste - 2016

Dossier pour préparer un temps de célébration avec les enfants de l’éveil à la foi et des plus grands ; une séance clé-en-main à réaliser en une heure ou deux.

Le peuple de Dieu a attendu plusieurs siècles pour que se réalise ce que Dieu lui avait promis : la venue d’un Sauveur pour le délivrer du péché et du malheur.
Cette attente s’est réalisée par la venue de Jésus, Fils de Dieu, fait homme, il y a environ 2000 ans. L’Église célèbre cette venue le jour de Noël.

Ce jour de Noël est précédé par un temps, celui de l’Avent, qui nous prépare et nous met dans l’attente afin de mieux accueillir celui qui vient. Jean-Baptiste est le prophète qui annonce la venue du messie et voit réaliser la promesse.
Il reprend les paroles du prophète Isaïe qui appelle à changer son cœur :
« ‘Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers’ Is 40, 3 » Mt 3, 3
A la suite de Jean-Baptiste, et comme le propose la liturgie de l’Église pour le 2ème dimanche de l’Avent, préparons la venue de Jésus en disposant notre cœur à l’accueillir à Noël.
Vous trouverez ci-dessous un extrait du texte de l’Évangile de Matthieu du 2ème dimanche de l’Avant, des pistes pour approfondir le texte de la Parole de Dieu, une proposition de célébration : « Préparez le chemin du Seigneur avec Jean le Baptiste » pour l’âge de l’éveil dont certains éléments peuvent être repris pour les enfants de l’âge du catéchisme, des ateliers, des éléments à télécharger.

Sommaire

Evangile
Comprendre pour transmettre
Pour approfondir
Proposition de célébration
Outils pour les activités

Evangile : Jean le Baptiste crie dans le désert

Téléchargez l’Evangile en PDF

Matthieu 3, 1-7a 8, 10b-11 - Traduction officielle liturgique, extrait du 2ème dimanche de l’Avent, année A

En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de Judée : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jean est celui que désignait la parole prononcée par le prophète Isaïe :
Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur,
rendez droits ses sentiers.
Lui, Jean, portait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins ; il avait pour nourriture des sauterelles et du miel sauvage.
Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain en reconnaissant leurs péchés.
Voyant beaucoup de pharisiens et de sadducéens se présenter à son baptême, il leur dit :
« … Produisez donc un fruit digne de la conversion…Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu.
Moi, je vous baptise dans l’eau, en vue de la conversion. Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu.

Comprendre pour transmettre

« Préparez le chemin du Seigneur, rendez droit. » Mt 3,3

Jean le Baptiste site le prophète Isaïe et invite à la conversion.

« En ces jours-là paraît Jean-Baptiste » (Matthieu 3, 1)

Contemporain de Jésus, Jean est le fils d’Élisabeth et du prêtre Zacharie. Élisabeth était stérile et Dieu a permis cette naissance (Luc 1, 5-25).
Le nom de Jean signifie « Dieu fait grâce ».
Choisi par Dieu pour être un prophète, il vit pauvrement dans le désert de Judée, près de la mer Morte, où d’autres prêtres comme lui attendent que Dieu fasse quelque chose de neuf pour sortir de leur misère spirituelle.
En son temps, le peuple Hébreu, libéré de l’esclavage en Égypte, a traversé le désert, lieu de purification, avant d’entrer en terre promise qui est de l’autre côté du Jourdain.

Jean prépare la venue du Seigneur, c’est-à-dire de Jésus, en proclamant : « Le Royaume des cieux est tout proche. » Autrement dit : ‘ Dieu va très vite faire quelque chose pour nous éclairer et nous rendre meilleur.’
Jean parcourt la région du Jourdain.
Il invite les gens qui viennent vers lui à changer de vie, à se convertir, afin d’accueillir le Messie attendu mais que l’on ne connait pas encore.
Pour cela il plonge dans les eaux du Jourdain tous ceux qui viennent à lui et qui veulent vivre selon la volonté de Dieu.
C’est pourquoi Jean est appelé Jean le Baptiste, c’est-à-dire celui qui baptise.
Jean le Baptiste est aussi appelé le Précurseur. Il précède Jésus, il lui ouvre la route.
C’est ce que prédit Zacharie son père, rempli de l’Esprit Saint, au moment de sa naissance :

« Et toi, petit enfant, on t’appellera prophète du Très-Haut,
car tu marcheras devant le Seigneur pour lui préparer le chemin. » (Luc 1, 76)

En annonçant la venue de Jésus, Jean prépare ceux qui l’écoutent à le reconnaître comme Messie quand il viendra.

« Convertissez-vous » (Matthieu 3,2)

La conversion est un terme qui signifie : transformation d’une chose en une autre ou changement de direction ou encore demi-tour exécuté par un skieur.
Se convertir appelle à un changement de comportement.
Quand on a mal agi, il est important de faire la vérité sur ses actes.
Jean insiste sur la nécessité pour tous de changer de comportement ; en clair, il exige qu’on soit juste.
Le pardon de Dieu nous est toujours offert pour que nous puissions nous tourner vers Lui, Lui demander la force de changer nos façons de faire.
Alors, pas à pas, nous avançons confiants sous son regard et grandissons dans son amour et celui des autres.

« A travers le désert une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droit ses sentiers. » (Matthieu 3, 3)

Rendre droit les sentiers, c’est enlever les obstacles qui détournent la route, bosses et creux, pour que ceux qui s’y trouvent soient sur une route droite et sure.
Notre vie est comme un chemin qui nous mène vers Dieu, vers la plénitude de l’amour.
Sur ce chemin il y a des obstacles qui nous font tomber, nous détourne de notre but. C’est tout ce qui éloigne de l’amour de Dieu, de la relation d’amour avec les autres. Rendre la route plus belle, c’est retirer les obstacles qui empêchent d’aimer. Cela ne peut se faire qu’avec la force de Dieu et le désir soi-même de se convertir.

« Ils étaient baptisés par lui (Jean) dans le Jourdain » (Matthieu 3, 6)

Le Jourdain est le fleuve qui traverse du Nord au Sud le pays d’Israël, en longeant sa frontière orientale.
Grâce à lui, l’eau coule au milieu du désert et la vie est possible !
Le Jourdain est une rivière marécageuse et boueuse.
Il faut la traverser, comme au temps de Josué, pour hériter de la terre promise, celle où on vit dans la justice et la charité.
Jean baptisait, c’est-à-dire plongeait dans l’eau du Jourdain ceux qui voulaient changer de vie.
Il les préparait ainsi à accueillir Jésus qui les rendrait « Doux et humble de cœur ».

« Produisez donc un fruit digne de votre conversion » (Matthieu 3,8)

Dans l’Évangile de Luc les foules demandent à Jean Baptiste : « Que devons-nous donc faire ? » (Luc 3, 10-14)
Jean leur répond : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en n’a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! »
Au publicain (collecteur d’impôt) il leur dit de ne rien exiger de plus que ce qui est fixé et aux soldats de ne faire ni violence ni tort à personne et de se contenter de sa solde.
Les paroles de Jean-Baptiste sont concrètes et nous montrent qu’elles s’adaptent à toutes les situations, aujourd’hui encore.
C’est bien à partir de notre propre vie que peut s’exprime notre conversion.
L’Esprit Saint nous guide et nous donne la force pour changer notre cœur.
Et quel est le fruit de cette conversion ?
Saint Paul nous répond dans sa lettre aux Galates 5, 22 : « Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. »

« Moi je vous baptise dans l’eau » (Matthieu 3,11)

Si Jean baptise dans l’eau, il annonce celui qui baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu, Jésus Christ le Messie.
Par sa venue dans le monde, par sa mort sur la Croix et sa résurrection le Christ vient sauver l’humanité entière de la mort et du péché.
Réjouissons-nous ! Le Seigneur vient, et il vient chaque jour dans nos vies.
Toute forme d’amour est signe de sa présence.

Proposition de célébration

Illustrations d’Odile Bourgoin, tous droits réservés
Testée par Catherine Ansaldo au Cœur Eucharistique, Paris 20ème

PDF - 662.2 ko
Téléchargez la célébration

éléchargez le PDF de la célébration proposée, qui comprend :
- Indication sur la préparation en amont
- Une proposition de chant gestué
- Le déroulement : accueil, temps d’écoute de la Parole, questions/réponses avec les enfants, un envoi.
- Une proposition de dialogue avec les parents
- Des activités possibles avec les enfants

Outils pour les activités

Illustrations d’Odile Bourgoin, tous droits réservés

Attention, pour paramétrer correctement vos imprimantes, nous vous conseillons d’enregistrer sur votre ordinateur les documents PDF avant de les imprimer. Évitez de les imprimer directement après les avoir ouverts ici !
N’imprimez pas en recto-verso !
Certaines pages sont susceptibles d’être imprimées en plusieurs exemplaires, selon le souhait de l’animateur !

Chant gestué

PDF - 246.9 ko
Cliquez pour ouvrir et télécharger !

Panneau animé

PDF - 1.5 Mo
Cliquez pour ouvrir et télécharger !

Activité des bons fruits
Téléchargez ici la fiche technique (clic droit - ouvrir dans un nouvel onglet). Les outils ci-dessous sont disponibles en couleur ou en noir-et-blanc.

PDF - 397 ko
Outils des bons fruits

Activité du cœur à double face

PDF - 113.7 ko
Le coeur à deux face

Coloriage et discussion
Illustrer et aider au dialogue « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droit ses sentiers. »
Visuels d’une cour de récréation où tout se passe mal, puis d’une cour de récréation ou tout se passe bien ! Qu’est-ce qui a changé ?

PDF - 346.1 ko
Tout se passe mal
PDF - 359.6 ko
Exemple couleur : tout se passe mal
PDF - 344.8 ko
Tout se passe bien
PDF - 361.1 ko
Exemple couleur : tout se passe bien

Couronne de l’Avent
Découvrez l’origine et le symbole de la couronne de l’Avent, et fabriquez votre propre couronne : cliquez ici !

Avent et temps de Noël

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse