Projection spéciale - La Confession

Sortie en France le 8 mars 2017.

Le film
Avec Romain Duris et Marine Vacth, réalisé par Nicolas Boukhrief.

Une petite ville française, sous l’Occupation allemande. L’arrivée d’un nouveau prêtre suscite la curiosité. Barny, jeune femme communiste et athée, se rend à l’église dans le but de défier cet abbé : Léon Morin.

Habituellement si sûre d’elle, Barny va pourtant être déstabilisée par ce jeune prêtre, aussi séduisant qu’intelligent. Intriguée, elle se prend au jeu de leurs échanges, au point de remettre en question ses certitudes les plus profondes. Barny ne succomberait-elle pas au charme du jeune prêtre ?

Ce film peut aider à faire découvrir la foi catholique. « Ce qui m’a touché le plus c’est le dialogue entre ce prêtre et cette jeune communiste. Tous deux sont d’une sincérité absolue dans leur foi et leur ouverture, » indique ainsi le réalisateur, Nicolas Boukhrief. Un des acteurs principaux, Romain Duris, raconte quant à lui : « J’avais conservé une image de l’église un peu vieillotte, que j’ai eu besoin d’effacer »

Le film est une adaptation de "Léon Morin, prêtre", un roman de Béatrix Beck, publié le 24 décembre 1952.

Ciné-débat - projection spéciale

Un ciné-débat était organisé vendredi 31 mars à 20h pour les lycéens, étudiants et JP à Publicis Cinémas, 129 avenue des Champs-Élysées par le pôle Jeunes Daubigny. Une salle de 400 places réservée à Publicis Cinémas spécialement pour vous !

- Introduction par le producteur, Nicolas Jourdier : pourquoi Nicolas Boukhrief a tenu à réaliser ce film, qui traite du sens de l’engagement.

- Débat atour de quelques questions :
Peut-on avoir une amitié réelle si on est en désaccord sur des points essentiels ?
Idéologie politique vs foi, christianisme vs communisme, même combat ?
Quels sont les ressorts d’une conversion ?

Renseignements : Aumônerie - Pôle Jeunes Daubigny aumonerie.pjd@gmail.com

Voir la fiche du film sur allocine.fr.

Quelques réactions

La réaction du père Pierre Amar qui a vu le film et donne un rapide commentaire sur padreblog : http://www.padreblog.fr/la-confession

"En filmant La confession, le réalisateur, se qualifiant lui-même de « converti », nous donne à percevoir quelque chose de l’invisible de la grâce à l’œuvre dans une vie. Car à travers les deux figures de pasteurs mises en lumière par ce film (P. Léon et le jeune prêtre d’aujourd’hui qui reçoit la confession finale de Barny), se laisse entrevoir que la Mission est Visitation, rencontre… relation toujours à ajuster avec discernement." (Sr. Nathalie Becquart, blog.jeunes-cathos.fr)

"Nicolas Boukhrief livre son adaptation, tout en délicatesse, du beau roman de Béatrix Beck, Léon Morin, prêtre. Connu essentiellement pour ses polars, Nicolas Boukhrief renoue avec la tradition des films français de textes. Le dialogue de Barny et du P. Morin, magnifiquement écrit, éblouit par son brio et son évolution fluide. L’intelligence des répliques ne laisse pas l’humour de côté." (La Croix)

"La Confession explore tout à la fois l’incarnation et le mystère de la conversion. Un mélo bouleversant et lumineux." (La Vie)

"Le drame sentimental passionnant que vivent Léon Morin et Barny ne laisse jamais place à l’équivoque même aux plus hauts points de la passion. La force du film est d’abord dans le jeu des acteurs tous formidablement ajustés à leur rôle, à commencer par le couple charismatique formé par Romain Duris et Marine Vacth, éblouissants." (Famille chrétienne)

On en a parlé - Archives

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse