L’Église
Catholique
À Paris

Dîner, réveillon

Faire d’un dîner convivial et chaleureux, un moment d’évangélisation. Le repas est un moment propice pour échanger sur un thème d’actualité et témoigner de sa foi.

« Attirer le “troisième cercle” : ceux qui n’ont pas l’habitude d’entrer dans une église »

À Notre-Dame d’Auteuil (16e), Jean-Christophe organise des dîners pour dialoguer, se rencontrer et réfléchir autour de thèmes d’actualité liés à la foi.

Chaque année depuis maintenant 6 ans, nous organisons un grand dîner annuel juste après la rentrée.

Préparation et objectif

Nous utilisons le fichier paroissial pour inviter des paroissiens mais aussi des personnes qui n’ont fréquenté la paroisse que pour un sacrement ou une inscription d’enfant au catéchisme. Nous commençons par un « save the date [1] » avant l’été, puis nous effectuons des relances par email, par écrit et par téléphone. L’objectif de cette soirée est de créer des liens et d’avancer ensemble. Nous ne sommes pas dans un prosélytisme mais dans la formation, l’échange et l’information autour des propositions paroissiales.

Déroulement

Le dîner a lieu en semaine entre 20h et 22h30, sur une plage horaire adaptée aux personnes qui travaillent. Nous demandons à chacun d’apporter un plat sucré ou salé à partager, c’est ainsi une organisation plutôt simple à mettre en place. Chaque année, la rencontre porte sur un thème spécifique. Pour la dernière, nous avons choisi le thème « Couple, Famille et vie spirituelle au défi d’internet » et invité des couples.

La soirée s’articule en 3 parties qui se déroulent au cours de l’apéritif, du plat et du dessert. La première intervention et la deuxième intervention est une série de témoignages de 2 ou 3 personnes. Ensuite, à chaque table, les convives réagissent et échangent entre eux. Des animateurs sont présents discrètement à chaque table pour faire participer chaque convive et relancer les échanges. La troisième intervention est celle du curé de la paroisse qui conclut le dîner avec une mise en perspective par rapport aux thématiques de l’année et à la vie de la paroisse. Le but est de proposer des actions pour avancer et grandir dans l’amour et dans la foi.

Avancer dans sa foi et la transmettre

En fin de soirée, un questionnaire anonyme est proposé et nous permet d’avoir des retours. Ce qui est encourageant, c’est que les personnes qui ne fréquentent pas souvent la paroisse nous demandent souvent de répéter l’expérience. Nous avons commencé avec une quarantaine de participants il y a 6 ans et nous étions plus de 140 l’an passé. Le bilan est donc extrêmement positif.

Avec ces dîners, nous essayons de porter un message d’accueil, d’ouverture et de tolérance : l’objectif est que chacun puisse avancer dans sa foi et dans la transmission de celle-ci. Ils suscitent des rencontres, font naître des projets et favorisent la participation aux activités de la paroisse. Ils permettent aussi aux paroissiens “actifs” du premier cercle de toucher le 2ème cercle de ceux qui ne participent pas trop, et eux, à leur tour, attirent le 3ème cercle de ceux qui n’ont pas l’habitude d’entrer dans une église. »

Fiche synthétique

Objectif

Faire d’un dîner convivial et chaleureux, un moment d’évangélisation. Le repas est un moment propice pour échanger sur un thème d’actualité et témoigner de sa foi. Le but, parler de la foi à des personnes qui ne fréquent pas l’ Église, oser le dialogue, entendre les questionnements, être attentif aux critiques.

Moyens

S’il s’agit d’un dîner chez un paroissien
- Prévoir un bénédicité. Avoir un coin prière pour signifier la présence de Dieu dans la maison.
- Une parole extraite de la Bible offerte peut lancer une discussion. Un petit cadeau à teneur spirituel permet de remercier les convives.
- Inviter un prêtre ou un témoin peut aider à rythmer les discussions.

S’il s’agit d’une rencontre en grand groupe dans une salle de la paroisse
- Pour créer cette ambiance conviviale et que les gens se sentent accueillis, mettre des nappes, des fleurs, une lumière douce. La joie de recevoir est contenue dans tous ces petits gestes.
- On peut rythmer le dîner par des interventions sur un thème d’actualité et faire témoigner des personnes.
- Prévoir à chaque table un animateur pour relancer les échanges.
- Un repas partagé ou chacun apporte un plat permet de limiter l’intendance.

Qui peut s’impliquer ?

- Tous les paroissiens.

Les paroisses qui ont déjà mené ce type de projet :

- Saint-Pierre du Gros-Caillou (7e)
- Notre-Dame d’Auteuil (16e)

Les paroisses qui comptent mener ce projet pour l’Avent 2014 :
- Notre-Dame des Champs (6e)
- Saint-André de l’Europe (8e)
- Sainte Rosalie (13e)
- Notre-Dame d’Auteuil (16e)
- Saint-Pierre de Chaillot (16e)
- Saint-Ferdinand des Ternes (17e)

Si votre paroisse propose un projet similaire pour l’Avent 2014, faites-nous en part.

[1Retenez la date

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse