Quand caté rime avec charité

Afin de donner aux enfants une vision plus concrète de la charité, l’équipe de catéchistes de St-François de Sales (17e) propose
depuis deux ans à ses CM2 une matinée auprès des Sœurs missionnaires de la charité. Paris Notre-Dame les a rencontrés au sortir de cette expérience marquante et pleine d’enseignements.

JPEG - 88 ko
Cyrille, Madeleine, Emilie et Manon, après leur rencontre avec les Sœurs missionnaires de la charité.
Photo : Pierre-Louis Lensel

Au moment où les jeunes élèves de CM2 entrent dans la cour de la Maison Daubigny, centre paroissial dépendant de St-François de Sales, rien ne les distingue des autres enfants qui y improvisent parties de basket et jeux en tout genre. Pourtant, c’est bien un peu différents, peut-être même un peu transformés, qu’ils reviennent de la séance de catéchisme qui a marqué leur matinée. L’expérience qui leur a été proposée : une rencontre avec les Sœurs missionnaires de la charité de la rue Folie-Méricourt (11e) et les personnes démunies qu’elles accueillent. « On a épluché des pommes de terre puis on a participé au service du repas, racontent Cyrille et Manon, 9 ans et 10 ans, assis avec deux de leurs amis sur une marche d’escalier. Puis les sœurs nous ont parlé de Mère Teresa, de tout ce qu’elle a fait pour les plus pauvres. On a vraiment aimé aller là-bas. » Une matinée un peu particulière qui a aussi touché Théo, 10 ans : « Ce qui m’impressionne, c’est que les sœurs fassent ça tous les jours, toute l’année. Du coup, je me demande comment feraient ceux qu’elles aident sans elles. » Si les enfants sont interpellés, leurs accompagnateurs ne le sont pas moins, à l’exemple d’Alexandra, catéchiste depuis treize ans, visiblement emballée. « Cette matinée a vraiment été une expérience forte, souligne-telle. On ne réalise pas toujours qu’il y a cette misère si près de nous, à Paris. Il est impressionnant, face à cela, de voir le naturel des enfants, leur capacité à trouver leur place et à donner pour donner. »

Sensibilisés au message

Montrer la réalité qui se cache derrière le mot de « charité » et interpeller chaque enfant sur sa mission de baptisé. L’objectif, poursuivi au cours de l’année par l’équipe de catéchistes de St-François de Sales connaît certainement, à en juger par l’enthousiasme des enfants, l’un de ses moments les plus forts avec cette rencontre. « Cette initiative s’inscrit dans un cheminement, explique Bernadette, coordinatrice de la catéchèse pour la paroisse. D’abord, nous avons montré aux enfants que la mise au service des plus démunis appartient à la mission de l’Église depuis ses origines. Puis, en allant aujourd’hui à la rencontre des sœurs, ils peuvent comprendre que ce qu’ils voient s’inscrit dans cet héritage. » Et Bernadette de poursuivre : « C’est une façon de leur faire prendre conscience de la mission que chacun de nous a à poursuivre : l’Eucharistie nous invite à accueillir l’amour de Dieu pour le répandre autour de nous. » Et, à leur façon, les enfants semblent sensibilisés par ce message. De quoi même inspirer quelques résolutions, au moment de quitter la cour de la Maison Daubigny pour retourner chez eux : « Ce qu’on a fait ce matin m’a donné envie d’être plus charitable en général et plus gentil avec ma famille », glisse ainsi Théo, devant sa maman et sa petite sœur, tout sourire, visiblement enchantées par cette perspective. • Pierre-Louis Lensel

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse