L’Église
Catholique
À Paris

Quête pour les Lieux saints

Les sommes recueillies sont destinées aux œuvres pastorales et sociales des communautés chrétiennes catholiques d’Israël, de Palestine, de Jordanie, de Syrie, du Liban, d’Égypte, de Chypre, d’Irak... et à l’entretien des Lieux saints

Infos

Crise sanitaire Covid-19

Cette année, en l’absence de célébrations publiques, la quête ne pourra se dérouler le vendredi saint.

Les Francisains proposent une semaine prière sur les Lieux Saints pour rendre proches la Terre Sainte à ceux qui prieront depuis chez eux.

Fr. Roger Marchal, Commissaire de Terre Sainte pour la France, la Belgique et le Luxembourg, a annoncé le report de la Quête impérée du Vendredi Saint au dimanche 13 septembre 2020, veille de l’Exaltation de la Sainte-Croix.

Lettre de frère Frère Francesco Patton, ofm, Custode de Terre sainte, Gardien du Mont Sion

PDF - 4.9 Mo
Lettre pour le Vendredi saint
2020

En parcourant la Via Dolorosa dans les rues de la vieille ville à Jérusalem, chaque vendredi, nous sommes frappés par le fait que cette célébration soit constamment perturbée par les cris des vendeurs qui, impassibles, continuent leur activité ; par les haut-parleurs dont le volume élevé semble vouloir couvrir notre prière ; par les soldats armés qui patrouillent ces lieux si sensibles. Cherchant à nous recueillir afin de parcourir, avec Jésus, le chemin vers le calvaire : une grande confusion nous entoure.

Ce chemin de croix, qui scandalise certains pèlerins habitués à prier dans le silence, est en réalité le plus vrai et le plus authentique. Il nous donne à comprendre le chemin parcouru par Jésus, il y a deux mille ans. Alors qu’il passait dans ces mêmes rues en portant sa Croix et le poids de nos péchés sur ses épaules, ce n’était sans doute pas la dévotion et le recueillement qui l’accompagnaient, mais bien les cris, les insultes et les crachats.

Ce chemin de croix décrit mieux que toute autre image le quotidien de la petite communauté chrétienne vivant en Terre sainte et dans tout le Moyen-Orient. Cette communauté porte toujours la Croix au milieu de situations de conflits et d’indifférence. Malgré cela, elle continue d’être le sel, le levain et la lumière dans un contexte politique et interreligieux qui en a absolument besoin.

La quête impérée du Vendredi saint est un geste de solidarité auquel toute l’Église est appelée pour soutenir les communautés chrétiennes présentes en Terre sainte.

Grâce aux dons généreux des chrétiens du monde entier, l’Église catholique présente en Terre sainte peut soutenir l’action pastorale des paroisses qui lui sont confiées ; assurer une éducation de qualité à plusieurs dizaines de milliers d’élèves fréquentant nos écoles ; aider les jeunes foyers à trouver une maison et les travailleurs chrétiens migrants à se sentir accueillis malgré l’éloignement de leur pays d’origine. Nous, franciscains de Terre sainte, pourrons plus particulièrement soutenir les personnes touchées par la guerre en Syrie et les réfugiés aujourd’hui dispersés dans les différents pays où nous sommes en mission. Enfin, nous pourrons continuer à garder les Lieux saints de la chrétienté, du Saint-Sépulcre à la basilique de la Nativité, en passant par des sanctuaires moins connus.

C’est ce que nous espérons poursuivre, grâce à l’aide de chacun d’entre vous, lors du prochain Vendredi saint.

Informations
https://vendredisaint.franciscains.fr

Voir aussi
- Horaires du Vendredi saint.
- Liste des chemins de croix dans la rue.

Cet événement vous intéresse ? Vous souhaitez être tenu informé des événements du diocèse de Paris ?
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse