Réfléchir à la place du plus petit

Le Vicariat pour la solidarité présente une nouvelle formule de sa formation “Servir le frère”. Six matinées de réflexion sont programmées au Collège des Bernardins (5e), du 21 janvier au 17 juin.

JPEG - 303.5 ko
Lors du pèlerinage Fratello, à Rome, en novembre dernier, chacun s’est laissé transformer par l’autre.
© Pauline Quillon

La formation « Servir le frère » prend de l’ampleur. Convaincu de son intérêt, le Vicariat pour la solidarité a étoffé cette proposition. Alors que les deux précédentes sessions, en 2015 et 2016, se sont déroulées dans des salles paroissiales lors de trois matinées, l’édition 2017 se tiendra pendant six matinées au Collège des Bernardins (5e). L’objectif ? « Réfléchir à la place du plus petit, frère du Christ, dans nos communautés et dans notre société, et à la manière dont nous pouvons vivre une authentique charité en plaçant le plus fragile au cœur de nos actions », explique Charles Gazeau, délégué épiscopal pour la solidarité. Les intervenants s’appuieront sur leur propre expérience afin d’éclairer leurs enseignements. Ouverte à tous les acteurs de la charité, cette formation s’adresse en particulier aux responsables des associations et aux animateurs des comités caritatifs paroissiaux. Celle-ci accompagne le renouveau de la dynamique caritative du diocèse, amorcé depuis 2014, pour donner davantage de place aux plus petits dans l’Église. Contrairement à d’autres propositions dans le domaine du caritatif, elle n’a pas pour but de donner des conseils pratico-pratiques, mais d’offrir l’occasion de prendre du recul. « Certes, c’est notre cœur qui nous pousse à agir, mais la charité a besoin de se structurer. Pour nous chrétiens, c’est important d’ancrer toutes nos actions dans le Christ », affirme Charles Gazeau.

Comme le relève le P. Étienne Grieu, intervenant de cette formation et enseignant au Centre Sèvres (6e), les acteurs de la charité peuvent avoir le nez dans le guidon : « Parfois, ils sont tellement pris par l’urgence qu’ils ne prennent pas le temps de se poser et de réfléchir à ce qu’ils vivent comme expérience avec des personnes en situation de précarité, à la grâce qu’ils reçoivent à leur contact. » Pour Philippe de Lachapelle, autre intervenant et directeur de l’Office chrétien des personnes handicapées, « la rencontre avec les plus fragiles est de l’ordre de l’expérience, mais elle peut être approfondie si on comprend mieux comment on peut se laisser transformer par les autres et comment Jésus fait de nous des frères ». Lui-même a ainsi pris conscience au fil du temps, « qu’il n’y a pas de meilleur service que de révéler à l’autre qu’il a quelque chose à donner » et que « les plus fragiles peuvent nous aider à sortir de la spirale de performance de notre société ». Sur cette question cruciale du service du frère, le P. Étienne Grieu estime que les chrétiens « ont bougé, mais qu’ils ont encore pas mal à faire, car trop souvent dans les paroisses, la solidarité est seulement déléguée à des associations ». La formation sera pour lui l’occasion d’interrogations profondes pour les participants : « Quelle place ont les plus fragiles dans nos paroisses ? Comment les écoutons-nous ? » • Céline Marcon

Thèmes

- 21 janvier : « Solidarité, diaconie, de quoi parle-t-on ? », par le P. Étienne Grieu.
- 4 février : « L’apport de la gratuité pour la relation au frère », par Jean-Guilhem Xerri.
- 18 mars : « Vivre ensemble, riches et pauvres, quels apports ? », par Martin Choutet.
- 22 avril : « Pour une Église diaconale, servante et pauvre », par Gilles Rebèche.
- 20 mai : « Quelle place donnons-nous au plus faible dans le service du frère ? », par Jean-Claude Caillaux.
- 17 juin : « En quoi ma relation au plus fragile me rend-elle plus humain ? », par Philippe de Lachapelle. • C. M.

Les samedis, de 9h30 à 12h30, au Collège des Bernardins : 20 rue de Poissy (5e).
Tarif : 6€ par séance. Chaque séance est indépendante des autres.
Inscriptions sur le site www.collegedesbernardins.fr/formation/servir-le-frere
Plus d’infos : 01 78 91 92 40 ; vicariat.solidarite@diocese-paris.net

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse