Rendez-vous à Bâle : la Communion d’Églises protestantes en Europe

La Communion d’Églises protestantes en Europe (CEPE) réunit les Églises signataires de la Concorde de Leuenberg, un accord théologique entre Églises luthériennes, réformées, méthodistes, vaudoise, etc., qui affirment partager une même compréhension de l’Évangile et donc être en pleine communion les unes avec les autres. Son assemblée générale a eu lieu à Bâle (Suisse) du 13 au 18 septembre. La CEPE a pour but de renforcer les liens et le travail théologique commun de ses Églises membres.

La Communion d’Églises protestantes en Europe (CEPE) réunit les Églises signataires de la Concorde de Leuenberg, un accord théologique entre Églises luthériennes, réformées, méthodistes, vaudoise, etc., qui affirment partager une même compréhension de l’Évangile et donc être en pleine communion les unes avec les autres. Son assemblée générale a eu lieu à Bâle (Suisse) du 13 au 18 septembre. La CEPE a pour but de renforcer les liens et le travail théologique commun de ses Églises membres.

Le thème de cette assemblée est « Libérés, liés, engagés ». Libérés par la Grâce de Dieu, nous sommes liés dans un même corps du Christ dont nous nous reconnaissons mutuellement membres et engagés, poussés par l’Amour de Dieu, à porter témoignage dans la société, partout en Europe, de la Bonne nouvelle de Jésus-Christ.
La façon dont la CEPE entend porter ce témoignage a fait l’objet d’un travail lors de l’assemblée, sur la base de documents préparatoires proposant une modification des statuts et des objectifs pour 2018-2024. La CEPE entend en particulier renforcer son fonctionnement permanent en ayant désormais un secrétaire général à plein temps et un siège établi à Vienne.

Plusieurs textes théologiques ou plus pratiques ont également été étudiés et (le cas échéant) adoptés à cette occasion, sur la communion ecclésiale, sur la pluralité religieuse, sur la formation permanente des ministres du culte et sur une théologie de la dissémination. La question de l’intégration d’Églises de la Migration était également abordée. Tous ces documents, ainsi que le programme, sont accessibles sur le site de l’assemblée.

L’assemblée était également un temps de découverte des Églises membre et de la CEPE, ainsi qu’un temps de service, pour une trentaine de jeunes stewards qui aidaient au bon déroulement des événements.
45 ans après la signature, aux portes de la Ville, de la Concorde de Leuenberg, l’EPUdF s’est associé par la prière à cette assemblée, où la pasteure Agnès von Kirchbach représenterait l’Église protestante unie de France. Vous pouvez lire ses impressions sur le site Egliseuniverselle.org
Source : EPUdF - septembre 2018

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse