On est juste heureux de vous revoir !

Édito de juin par Violaine de Sevin, directrice du foyer de jeunes filles du Centre Dominicain de Réflexion et d’Accueil.

On est juste heureux de vous revoir !

« Cette affiche n’a rien à vendre, on est juste heureux de vous revoir ». Ce slogan publicitaire a attiré mon attention alors que je me baladais sur le boulevard saint Germain. C’était dans les premiers jours de sortie autorisée, sans attestation. J’ai pensé à ce petit virus qui a bouleversé notre quotidien, par surprise, nous obligeant à rentrer chez nous et à y rester. Pendant deux mois, notre habituelle course à la consommation a été freinée. Rien à vendre, rien à acheter non plus.

Mi-mars en une journée ou deux, le foyer dont je suis responsable s’est vidé. Les étudiantes, une à une, sont rentrées chez elles. Nous sommes restées confinées dans cette immense maison avec deux animatrices et une salariée. Dans les premiers jours nous avons cherché à nous organiser autrement. Habituellement bien absorbée par la gestion du foyer et les objectifs à réaliser, j’ai retrouvé le goût de vivre la simplicité de l’amitié. Etre ensemble, gratuitement. Tant de choses qui se disent autour d’un plat. Parler de sa journée, de sujets drôles ou sérieux. S’écouter, réconforter l’une, respecter le silence de l’autre.


Aujourd’hui chacun va et vient comme il le souhaite. Cela est bon. La vie reprend ses droits à l’extérieur. Nous avons la joie de retrouver nos amis, nos paroisses. Ces prochaines semaines vont être remplies. Ici au foyer les étudiantes reviennent progressivement. Tout peut aller à nouveau très vite et il me semble facile de laisser ce temps de confinement entre parenthèses, sans y penser. Alors comment vais-je prendre le temps de relire ? Qu’est-ce que ce temps de confinement m’a appris ?

Pour ma part je ne veux plus oublier que l’amitié est le sel de ma vie et continuer de prendre des initiatives pour cultiver des moments de qualité avec Dieu, avec moi-même et avec les personnes qui me sont proches. J’aimerai aussi ne pas laisser passer les occasions de rencontres au fil des jours. La vendeuse du supermarché, la personne qui a besoin de parler etc. Afin de dire par une qualité de présence, par le sourire, par quelques mots : juste heureux de te voir !

Violaine de Sevin,
Directrice du foyer de jeunes filles du Centre Dominicain de Réflexion et d’Accueil

Pour aider à votre propre relecture de ces derniers mois, quelques conseils sur Aleteia !

© Yannick Boschat

Sur Facebook

Sur Twitter

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse