Shows and doesn’t tell

Euridice Zaituna Kala

Face à l’église Saint-Séverin, la Galerie Saint-Séverin présente le 6 octobre 2018 dans le cadre de Nuit Blanche « Shows and doesn’t tell », une performance d’Euridice Zaituna Kala.

Infos
6 octobre au 7 octobre

Sur une proposition d’Alicia Knock, la performance conçue spécialement pour la Galerie aura lieu de 21h à minuit dans la nuit du 6 octobre 2018. Visible 4 rue des Prêtres-Saint-Séverin, Paris 5e. M° Cluny-la-Sorbonne, Saint-Michel.
La performance est intégrée au parcours artistique déployé dans Paris pour Nuit Blanche 2018 dans la nuit du 6 au 7 octobre.

Direction : Olivier de Bodman - Programmation : Alicia Knock - Coordination  : Martine Sautory / Nathalie du Moulin de Labarthète
- Contact.

JPEG - 8.8 ko
© Akona Kenqu, Public Acts, Johannesburg, 2014

Shows and doesn’t tell

Le point de vue de la commissaire

« Qu’est-ce qu’un raconteur sinon selon Walter Benjamin, un artisan qui passe sa vie à répandre des histoires, des mythologies, des informations par-delà les frontières. Depuis toujours, cette entité se fait le projecteur de la mémoire collective autant qu’individuelle. Avec sa subjectivité, il invente les histoires de demain tout en créolisant leurs origines. Euridice Zaituna Kala »

Qu’est-ce qu’un artiste si ce n’est un ouvrier d’art, qui cherche un contact avec les différentes énergies du monde pour créer de nouveaux imaginaires ?
Euridice Zaituna Kala passera cette soirée à « projeter » des histoires récoltées sur YouTube, Twitter et Instagram dans la vitrine de la Galerie Saint-Séverin. Toute une nuit pour coloniser un espace, mélangeant sa propre mémoire aux chroniques contemporaines massivement partagées.


Euridice Zaituna Kala

née à Maputo au Mozambique en 1987, vit actuellement à Paris. Son travail artistique s’intéresse aux métamorphoses culturelles et historiques, à ses manipulations et adaptations dans une période allant du 15e siècle au début du 21e siècle. Ces récits se déroulent dans les espaces de départ, de rencontres... Elle utilise différents médiums pour atteindre ses objectifs : la performance, la vidéo, les sculptures-textes, les installations et la photographie. Euridice KALA a été formée en tant que photographe à la Market Photography Workshop à Johannesburg.
Sa première exposition personnelle aura lieu au Centro Camoes Maputo au Mozambique en novembre 2018, et à Lisbonne au printemps 2019. Finaliste de la 7e édition du Prix Talents Contemporains à la Fondation François Schneider, elle est membre fondatrice du PAN !C (Réseau panafricain de la contemporanéité indépendante), est fondatrice d’e.a.st (Ephemeral Archival Station) laboratoire collectif de pratique de la recherche artistique.
Elle a participé entre autre à Duo show-Cac, Noisy-Le-Sec en septembre 2018, Measure the Valley, Maison des Arts Georges et Claude Pompidou à Cajarc en juillet 2018, SÉANCE DE TRAVAIL PUBLIC DU LABORATOIRE DE RECHERCHE ARTISTIQUE E.A.ST. OPEN LAB – EPHEMERAL ARCHIVAL STATION #1, La Colonie à Paris en mai 2018,  !Mistake ! Said the rooster as it stepped down the cock à Lisbonne en 2017, ainsi qu’à la 12e Biennale de Dak’Art.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse