L’Église
Catholique
À Paris

Soirée à l’occasion de la sortie du livre “Le sacerdoce, humain et divin, masculin et féminin”

Présentation du premier Cahier de la Nouvelle revue théologique.

Infos
30 avril à 20h30

20 rue de Poissy, 75005 Paris 75005 Paris

« Tous prêtres, tous médiateurs » !

Présentation du premier Cahier de la Nouvelle revue théologique Jean-Marie Hennaux, Le Sacerdoce, humain et divin, masculin et féminin

- Introduction du p. Alban Massie s.j., Directeur de la Nouvelle revue théologique

- Présentation par le p. Pascal Nègre, professeur aux Bernardins, formateur au séminaire 

- Échange avec l’auteur

À propos de l’ouvrage :

JEAN-MARIE HENNAUX s.j, Le sacerdoce, humain et divin, masculin et féminin

Préface du Cardinal Christoph Schönborn. 176 pages, collection Cahiers de la NRT, éditions CLD, 2018, 15,00 €. ISBN 978-2-85443-586-3 (diffusion Sodis, Sofidis)

Le sacerdoce : Question délicate et difficile, mais aussi source de joie et d’espérance. Le ministère presbytéral est au service du sacerdoce baptismal, dit-on. Pourquoi ? Quelles en sont les conséquences pour la vie chrétienne ? Comment comprendre la place de la femme dans la mission sacerdotale de l’Église unie au Christ ? Jean-Marie Hennaux trouve réponse à ces questions dans la contemplation du sacerdoce de Jésus-Christ, dans sa livraison par amour pour la vie du monde. ce volume regroupe des articles parus dans la NRT ainsi que des inédits.

L’auteur : jésuite, ancien provincial, Jean-Marie Hennaux est professeur de théologie morale et fondamentale à l’Institut d’études théologiques (Bruxelles). Il a collaboré à la rédaction du Catéchisme de l’Église catholique.

Extraits de la Préface du Cardinal Christoph Schönborn : « Un apport original de la recherche de Jean-Marie Hennaux est sa réflexion à partir de la symbolique du sacerdoce. Le prêtre est au service du sacerdoce des fidèles et le père Hennaux a raison de s’écrier : “Tous prêtres, tous médiateurs !” La lecture de cet ouvrage pourra apaiser bien des cœurs au sein de nos communautés en mal de prêtres, et susciter sans doute la prière... »

Extraits de l’Avant-propos du P. Alban Massie : « La pensée du père Hennaux a déjà fait l’objet d’une thèse. Il en dit lui-même quelque chose quand il désigne le dialogue comme fondement de la démarche théologique. (...) Mieux comprendre le sacerdoce comme une médiation de l’amour entre Dieu et le monde conduit à se laisser conduire dans l’approfondissement de la communion, de l’union mystique, de chaque chrétien avec le Christ. »

Sommaire :

Liminaire. Le sacerdoce éternel du Fils

« La peur ou la foi ». L’analyse du malaise sacerdotal selon Maurice Bellet

Le sacerdoce, vocation ou fonction ?

La femme et le sacerdoce éternel

Le rapport intrinsèque du sacerdoce ministériel et du sacerdoce commun des fidèles. Pour une symbolique du sacerdoce

En apparaissant à la Vierge Marie, le Christ ressuscité a fondé son Église

Ouverture. Tous prêtres, tous médiateurs

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse