Un colloque international sur saint Basile le Grand s’est tenu à Moscou

La conférence patristique internationale « Saint Basile le Grand dans la tradition théologique de l’Orient et de l’Occident » a commencé le 11 avril à l’Institut des études de doctorat Saints-Cyrille-et-Méthode à Moscou. Ce forum scientifique a réuni plus de vingt patrologues, théologiens et historiens de l’Église, venus de Russie, des États-Unis, d’Italie, de France, d’Australie et d’autres pays.

La conférence patristique internationale « Saint Basile le Grand dans la tradition théologique de l’Orient et de l’Occident » a commencé le 11 avril à l’Institut des études de doctorat Saints-Cyrille-et-Méthode à Moscou. Ce forum scientifique a réuni plus de vingt patrologues, théologiens et historiens de l’Église, venus de Russie, des États-Unis, d’Italie, de France, d’Australie et d’autres pays. « L’ancien théologien de Cappadoce peut enseigner beaucoup au monde contemporain » est une pensée qui a été développée dans l’une des conférences et a été partagée par d’autres participants, qui ont éclairés les différents aspects de l’héritage de saint Basile le Grand. Cet héritage « est si grand qu’il faudrait plusieurs colloques pour le comprendre » a dit, lors de l’ouverture du forum, le métropolite de Volokolamsk Hilarion.

Le métropolite Hilarion a fait la première présentation sur le thème « La liturgie de saint Basile le Grand dans le contexte de ses idées théologiques », consacrée à l’aspect théologique du texte de l’anaphore de sa liturgie qui a « un caractère trinitaire très prononcé. L’évêque de Richmond et d’Europe occidentale Irénée (Église orthodoxe russe hors-frontières) a présenté un exposé sur le thème « La liturgie de la création : la cosmologie et la vision théologique de saint Basile le Grand ». La première session a été terminée par Mgr Francesco Braschi, directeur de la section de slavistique de la Biblioteca Ambrosiana de Milan. Examinant la correspondance et les exemples d’héritage doctrinal entre saint Ambroise et saint Basile, Mgr Francesco a tiré des conclusions sur le rôle que les deux hiérarques ont joué pour surmonter la crise arienne.

Dans le cadre de la session thématique « Saint Basile le Grand : contexte historico-culturel et littéraire », le professeur de l’Université de Pise Claudio Moreschini a centré sa conférence sur les aspects philosophiques de l’héritage de saint Basile qui, à l’instar des autres Pères cappadociens, s’est tourné vers la philosophie grecque.

Une session spéciale a été consacrée à la théologie trinitaire de saint Basile le Grand. L’archiprêtre John Behr (Séminaire Saint-Vladimir de New York) dans une conférence intitulée « Saint Basile, sur le nom du Christ et le Mystère de Dieu » a attiré l’attention sur le fait que la christologie de saint Basile a influencé la théologie de son frère cadet, saint Grégoire de Nysse. Deux autres intervenants, Lewis Ayres (Université de Durham) et Marvin Jones (Louisiana College) ont abordé les thèmes « Saint Basile et le développement de l’apophatisme pro-nicéen » et la voie théologie de saint Basile dans la compréhension de « l’homoousios ». Ysabel de Andia (CNRS, Paris), a examiné la question de la divinité du Saint-Esprit dans l’œuvre de saint Basile « sur le Saint-Esprit ». Au cours de la conférence ont encore été examinés les thèmes « Questions d’exégèses chez saint Basile le Grand », « L’enseignement moral et ascétique de saint Basile le Grand », « La théologie de saint Basile le Grand et la tradition chrétienne orientale ».
Source : orthodoxie.com - 15 avril 2019

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse