Un foyer d’étudiants pour accompagner et faire grandir

À la rentrée 2019, le foyer Jean-Marie Lustiger ouvrira ses portes pour la première fois. Installé dans des bâtiments appartenant à la congrégation des sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, à Picpus (12e), mais sous la responsabilité directe du diocèse de Paris, ce foyer accueillera, à terme, une soixantaine d’étudiants. Son ambition : les accompagner pour leur permettre de se construire personnellement et spirituellement. Les explications de Patrick Sauzier, laïc bénévole, président de l’association qui gère le foyer.

Paris Notre-Dame – Pour la première fois, le diocèse de Paris va directement gérer un foyer étudiant. Pourquoi avoir pris cette initiative ?

JPEG - 72.1 ko
Patrick Sauzier, laïc bénévole, est président de l’association diocésaine Jean-Marie Lustiger.
© Priscilia de Selve

Patrick Sauzier – Parce que les foyers étudiants sont des lieux de contact avec les jeunes et, pour l’Église, des lieux d’apostolat privilégiés. En les accompagnant dans leur construction personnelle, en leur proposant une vie fraternelle, nous leur permettons de grandir à la fois sur les plans personnel et spirituel. Ces foyers sont donc des lieux très importants de diffusion de la foi.

P. N.-D. – Cette dimension spirituelle sera-t-elle très présente dans ce foyer ?

P. S. – Elle sera essentielle. Nous sommes en train d’auditionner les étudiants pour la rentrée prochaine, et lors de ces entretiens, la première question que nous posons est : pourquoi venez-vous ici ? Qu’espérez-vous y trouver ? Attention, il ne s’agit pas de faire de ce foyer un îlot de « bons cathos », faisant de « bonnes études », dans de « bonnes facs ». Nous ne leur demandons pas d’être engagés en paroisse ou dans une association. Non, nous souhaitons privilégier la diversité à la fois sociale et universitaire. Un lieu ouvert, mais avec des règles de vie et une charte, auxquelles doivent adhérer ceux qui entrent ici.

P. N.-D. – Quels sont l’esprit de cette charte ? Les règles à respecter dans ce foyer ?

P. S. – Nous avons conçu ce foyer comme un lieu de vie fraternelle. Les soixante étudiants – garçons et filles – que nous accueillerons à terme seront organisés par groupe d’une petite quinzaine, avec une vie commune, des repas partagés faits par eux. Ils pourront travailler ensemble s’ils le souhaitent. C’est une façon de se construire autour d’une vie sociale et une manière d’apprendre à être au service des autres. Cet aspect communautaire est important. Quant à la vie spirituelle, elle pourra prendre différentes formes : laudes le matin, messe hebdomadaire, conférences avec un grand témoin ou un prêtre sur des sujets qui peuvent être profanes, comme les élections européennes... Mais nous souhaitons pouvoir accompagner ces jeunes dans toutes les dimensions de leur vie. Les aider à cheminer, en partant de l’endroit où ils en sont. Dans le monde dans lequel nous vivons, si nous ne faisons pas l’effort de nous ouvrir à tous, nous manquons à notre mission de chrétien.

Propos recueillis par Priscilia de Selve

Comment postuler ?

Les entretiens se font sur rendez-vous, après l’envoi d’une demande d’admission, accompagnée d’une lettre de motivation, et de la charte et du règlement intérieur signés par l’étudiant.

Informations :
paris.catholique.fr/-foyer-jean-marie-lustiger-.html
Contact : 01 78 91 91 69 ; president@foyerlustiger.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse