“Un jour dans l’histoire” au Collège des Bernardins

Le Collège des Bernardins propose un nouveau rendez-vous, en partenariat avec le magazine "Codex" baptisé "Un jour dans l’histoire". En partant d’un événement précis, un historien revient sur les faits et explique son impact sur le long terme. Les explications du P. Jean-Philippe Fabre, directeur des cours publics.

Un jour dans l’histoire :
Six rendez-vous programmés.
Le prochain, le 5 décembre de 12h45 à 13h45,
portera sur l’incendie de la crypte de Vézelay.
Tarifs : 6 € (plein), 3 € (réduit).
Inscription obligatoire : collegedesbernardins.fr

En raison de la grève annoncée pour le 5 décembre, la séance "1165 : Un incendie ravage la crypte de Vézelay, un accident programmé ?" sera reportée à une date qui sera communiquée ultérieurement.

JPEG - 48.7 ko
Jean-Philippe Fabre, directeur des cours publics au Collège des Bernardins.
© Guillaume Poli/CIRIC

Paris Notre-Dame – Pourquoi avoir lancé ce nouveau rendez- vous ? Quel en est le principe ?

P. Jean-Philippe Fabre – Dans cette maison, nous parlons beaucoup d’enracinement historique mais dans nos propositions, nous avions peu d’occasions de revenir sur l’histoire chrétienne. Avant même d’être nommé directeur des cours publics, une de mes préoccupations était de nous ancrer un peu plus dans l’histoire. C’est ce que je fais, notamment depuis deux ans, à travers mon cours intitulé Comment la Bible fut écrite, dans lequel je traite de la dimension historique de l’écriture biblique, à travers l’archéologie, l’historiographie et le fait littéraire. La sortie de Codex a rejoint ce souhait. Dès le premier numéro du magazine, j’ai été impressionné par sa qualité. Nous avons beaucoup de points communs avec eux : une volonté de faire de la qualité avec de l’ancien, d’aller puiser dans nos racines pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Codex a ce souci de créer une communauté de lecteurs, tout en s’intéressant à l’histoire de la spiritualité, y compris dans sa dimension biblique, avec un dossier annuel dédié. C’est en s’enracinant, en travaillant sur notre mémoire, que nous pourrons entrer véritablement en dialogue avec le monde contemporain.

P. N.-D. – Ce nouveau rendez-vous part d’un fait historique précis, puis développe l’impact qu’il a eu sur le long terme. Pourquoi ce choix méthodologique ?

J.-P. F. – En premier lieu, nous souhaitions raconter une histoire, car raconter c’est d’abord ne pas tomber dans le piège de la conceptualisation.
Le récit honore la patte chronologique de l’événement. Ce n’est pas un hasard si les meilleurs historiographes sont des conteurs, à commencer, pour nous, par les évangélistes. Les Évangiles racontent Jésus-Christ plus qu’ils ne l’expliquent. Et au fond, tout récit est interprétatif, car il fait des choix, en mettant en lumière tel ou tel domaine. C’est cette dimension de storytelling qui nous a intéressés. L’événement historique choisi est raconté de telle sorte qu’il puisse éclairer d’une façon ou d’une autre notre époque. Ainsi en est-il du baptême de Clovis, thème de notre première conférence. Comment, à partir d’un événement remanié par les relectures successives de l’histoire, assistons-nous à la naissance d’une nation ? Et comment la Nation en tant que telle a besoin de s’enraciner sur des événements fondateurs ? Chaque historien invité est libre de présenter son sujet comme il le souhaite, en privilégiant le récit et en faisant émerger tel ou tel point d’intérêt pour nous aujourd’hui. Ce sera le cas pour notre prochain rendez-vous, le 5 décembre, sur l’incendie de la crypte de Vézelay. Ou pour le centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc. Chacun de nos rendez-vous, choisi en collaboration avec Codex, sera ainsi ancré dans une actualité, pour éclairer notre monde d’aujourd’hui.

Propos recueillis par Priscilia de Selve@Sarran39

Un partenariat avec Codex
Relancé en 2016, Codex est un livre-magazine (ou mook) trimestriel spécialisé dans l’histoire du christianisme. La revue affiche la volonté d’allier une grande rigueur scientifique à des sujets intéressant un large public et fait appel pour cela à des universitaires reconnus.
Site internet : revue-codex.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse