L’Église
Catholique
À Paris

Inauguration du mémorial Lustiger en Israël

Le mémorial Aron Jean-Marie Lustiger, inauguré le 23 octobre 2013, est une initiative juive, installé au sein d’un monastère bénédictin, lui-même situé dans un village arabe musulman en plein cœur d’Israël. Une belle rencontre des trois religions monothéistes autour de celui qui fut archevêque de Paris.

Inauguration du mémorial le 23 octobre 2013
- Lire l’intervention du cardinal André Vingt-Trois.
- Lire l’intervention de Richard Prasquier, président d’honneur du CRIF.
- Lire l’intervention de Mgr Fwad Twal, patriarche latin de Jérusalem.
- Voir l’album-photos de l’inauguration
- Retrouvez un reportage complet dans le journal Paris Notre-Dame du 31 octobre 2013.
- Retrouvez le reportage vidéo de 8 minutes réalisé par KTO :

Les autres interventions du cardinal André Vingt-Trois durant ce pèlerinage
- Mardi 22 octobre 2013, messe à l’Université de Bar Ilan (Tel-Aviv) en Israël – 29e semaine temps ordinaire - Année C
- Jeudi 24 octobre 2013, messe à l’église paroissiale palestinienne de Beith Sahur (Bethléem) – Commémoration de l’annonce aux bergers
- Rencontres officielles à la résidence de l’ambassadeur de France, au consulat général de France et dans la Tour de David à Jérusalem.

Aron Jean-Marie Lustiger, né juif, devenu archevêque de Paris par la volonté du pape Jean-Paul II, est l’un des hommes qui, à la tête de l’Eglise, ont le plus contribué au rapprochement judéo-chrétien ces trente dernières années. Pour cette raison, notamment, un mémorial a été inauguré en Israël le Mercredi 23 octobre 2013 dans les jardins du monastère de l’abbaye d’Abu Gosh, près de Jérusalem. Cette abbaye fait partie du domaine national français.

« Ce mémorial répond à la volonté des juifs d’honorer le cardinal », souligne Richard Prasquier, président d’honneur du CRIF, à l’origine de cette initiative.
Le mémorial a été créé par l’un des plus grands cabinets israéliens d’architecture Efrat Kovalsky Architect qui a vu dans ce projet un « gage d’espoir dans l’avenir. »
Cette initiative a reçu le soutien de l’archevêché de Paris qui a organisé pour l’occasion un voyage d’une semaine réunissant 150 personnes impliquées dans le dialogue judéo-chrétien, en présence du Cardinal André Vingt-Trois.

L’inauguration du mémorial a eu lieu en présence de nombreuses personnalités religieuses et civiles dont Mgr Fouad Twal, Patriarche Latin de Jérusalem, le Cardinal André Vingt-Trois, Richard Prasquier ainsi que l’ambassadeur de France en Israël et le Consul général de France à Jérusalem.

Actualités

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse