« Une plus grande unité en Christ » : réunion de dialogue historique à Bossey

Cheminant pour surmonter les divisions internes qui séparent les chrétiennes et chrétiens, les plus hauts responsables du Conseil œcuménique des Églises (COE), de la Communauté pentecôtiste mondiale (PWF), de l’Alliance évangélique mondiale (AEM) et des représentants du Vatican pour la promotion de l’unité des chrétiens se sont réunis pour la première fois. Cette rencontre historique de deux jours, consacrée à la préparation du Forum chrétien mondial (FCM), était organisée conjointement par le COE et le FCM.

Cheminant pour surmonter les divisions internes qui séparent les chrétiennes et chrétiens, les plus hauts responsables du Conseil œcuménique des Églises (COE), de la Communauté pentecôtiste mondiale (PWF), de l’Alliance évangélique mondiale (AEM) et des représentants du Vatican pour la promotion de l’unité des chrétiens se sont réunis pour la première fois. Cette rencontre historique de deux jours, consacrée à la préparation du Forum chrétien mondial (FCM), était organisée conjointement par le COE et le FCM.

Quelque vingt-cinq participantes et participants ont examiné les questions suivantes : où en sommes-nous aujourd’hui sur le chemin de l’unité des chrétiens dans l’Église universelle, vingt ans après l’appel du COE à créer un nouveau forum de rencontre et de dialogue entre les Églises ?

Que suggère la réponse à cette question en ce qui concerne les prochaines étapes du cheminement des Églises vers une plus grande unité en Christ et concernant le rôle complémentaire de chaque Église et organisation participante ? La rencontre visait à favoriser une réflexion, puis une réponse commune à ces questions qui ont été formulées lors de l’évaluation des relations entre le COE et le FCM en 2016.

« Le Forum chrétien mondial offre une plateforme relationnelle efficace pour que nous nous inspirions de nos histoires de foi respectives, présentes et passées, a déclaré David Wells, vice-président de la Communauté pentecôtiste mondiale. Cette réunion à Bossey était une excellente occasion de mieux nous comprendre les uns les autres et d’appréhender le rôle vital du Forum dans la perspective de notre cheminement commun. »

« Beaucoup d’entre nous espéraient depuis des années cette rencontre à l’Institut œcuménique de Bossey, a indiqué Wes Granberg-Michaelson, ancien secrétaire général de l’Église réformée des États-Unis et membre de l’équipe dirigeante du FCM. La force et la crédibilité du témoignage et du service au monde de l’Église universelle sortent immensément renforcées de la guérison de nos divisions tragiques. Je travaille dans le domaine œcuménique depuis des décennies, et cette rencontre est un symbole. »

Pour l’évêque Efrahim Tendero, secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale, « le Forum chrétien mondial nous rassemble dans un esprit de foi pour que nous nous rencontrions et que nous nous encouragions mutuellement ».

Au cours de cette « excellente réunion », Mgr Brian Farrel, secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, a encouragé les participantes et participants à « poursuivre dans cette voie de compréhension et de collaboration. Puisse l’Esprit achever ce qu’il a commencé en nous (cf. Philippiens 1,6) ».

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, s’est réjoui d’« une réunion passionnante, qui a fait ressortir beaucoup de conceptions communes sur les retombées positives du Forum chrétien mondial. Nous avons mené une réflexion sur l’évolution du christianisme mondial et, dans ce contexte, sur la question de savoir comment les différents instruments de recherche de l’unité des chrétiens pouvaient se compléter. Nous avons également formulé le rôle et la responsabilité du Forum en tant qu’instrument d’unité commun, s’il demeure fidèle à son identité de forum ».

L’appel à la création d’un nouveau Forum avait à l’origine été lancé par le COE durant une réunion qui se déroulait, elle aussi, à Bossey, il y a près de 19 ans. Le secrétaire du FCM, le pasteur Larry Miller, a souligné la distance parcourue sur le plan relationnel entre ces deux rencontres organisées au même endroit : « Quand on voit que l’Église catholique, la Communauté pentecôtiste mondiale, le Conseil œcuménique des Églises et l’Alliance évangélique mondiale, qui dans un sens représentent à eux quatre la quasi-totalité du christianisme mondial, sont aujourd’hui prêts à travailler main dans la main dans le cadre d’un Forum commun, comment ne pas éprouver une profonde gratitude à l’égard du passé et de grandes espérances pour l’avenir ? »

Cette rencontre doit être considérée comme un groupe consultatif en prévision de la prochaine réunion du comité international du FCM, qui se déroulera du 8 au 13 février 2018 à Taizé, en France, et du prochain rassemblement mondial du FCM, qui aura lieu du 24 au 27 avril 2018 à Bogota, en Colombie. De nombreux sujets ont été abordés, notamment le rôle et la structure du Forum chrétien mondial au regard de son identité fondamentale de forum ; le meilleur moyen de donner suite aux événements du FCM ; la méthodologie de la réflexion théologique ; les stratégies avancées de communication ; et les modalités d’inclusion des méga-Églises et des Églises migrantes dans les activités du FCM. Une réunion particulière des responsables de la communication du FCM, de l’Alliance évangélique mondiale, de la Communauté pentecôtiste mondiale, du Vatican et du COE est prévue pour discuter des stratégies coopératives de communication au nom du Forum.
Source : COE 27 Mai 2017

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse