Urgence de l’union des Églises

Le Patriarche de Constantinople, Athénagoras (1886-1972), dans ses Dialogues avec Olivier Clément, appelle à l’union des Eglises : « le problème du destin de l’humanité se pose à nous avec acuité : la mort des âmes et celle des corps nous menacent. Le monde ne tolère plus le luxe de la division des chrétiens… »

Le problème du destin de l’humanité se pose à nous avec acuité : la mort des âmes et celle des corps nous menacent. Le monde ne tolère plus le luxe de la division des chrétiens. Il a besoin d’une réponse. Et cette réponse ne peut être que la manifestation du Christ un par son Église une.

Resterons-nous indifférents au Christ qui souffre en la personne de millions d’âmes qui semblent mortes ? Au Christ outragé dans la personne de ceux qui sont nus, affamés, humiliés ? Pourrons-nous persister dans le scandale de la division des chrétiens quand tout - l’unification de la planète, la maîtrise technique de l’humanité sur la création, la science qui scrute les secrets de la matière et de la vie -, tout pose à l’homme le problème de sa destinée et du sens de sa destinée ?

Mais comment porter notre témoignage si nous sommes divisés ?

Comment oser parler d’amour si nous n’avons pas l’amour ? Ah ! Il nous faudrait, nous, les chefs de l’Église, sortir ensemble dans le ¬monde, pauvres parmi les pauvres, devenir pèlerins comme le Christ, pour annoncer que Dieu existe, que le Seigneur est ressuscité, que l’amour peut vaincre la haine. L’union des Églises, c’est la volonté de Dieu, c’est l’exigence irrésistible du peuple chrétien, c’est le seul moyen de rendre témoignage au Christ en ces temps où se réalise l’unité planétaire.
Jamais comme aujourd’hui les hommes n’ont eu autant besoin du sens de la vie. Tout change avec une vitesse folle, obligeant l’homme à se demander : pourquoi ? Partout l’homme d’aujourd’hui a faim d’amour et de sens. Il ne trouvera pas de réponse dans la drogue, l’érotisme, ou les religions politiques qui ont échoué là où elles ont paru triompher. Il n’y a qu’une réponse : et c’est la manifestation du Christ un par son Église une. Cette manifestation ne peut plus attendre.

Patriarche Athénagoras (1886-1972)
Dialogues avec Olivier Clément
Extrait des Trésors spirituels des chrétiens d’Orient
et d’Occident de Martin de La Roncière
février 2020

Méditations et Prières

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse