Des Vierges couronnées

La couronne est un emblème de royauté et de victoire. Jésus n’a porté qu’une couronne d’épines.

C’est au XVIIe siècle que le Comte Alexandre Sforza, pour montrer sa piété envers la Mère de Dieu, envoya à ses frais, des couronnes d’or aux Vierges les plus célèbres de son temps. Depuis 1631, date de cette initiative, plus de 400 couronnes ont été distribuées.

De par la coutume, c’est au Souverain Pontife ou au chapitre de Saint-Pierre qu’est réservé le droit de couronner les statues de la Mère de Dieu. Il délègue un dignitaire apostolique pour présider la cérémonie.
Celle de Notre Dame des Victoires date du XIXe siècle. Elle a été couronnée le 9 juillet 1853 à la demande du pape Pie IX en remerciement de la délivrance de Rome par les Français. Les couronne de la Vierge et de Jésus ont été offertes par le pape C’est la première Vierge couronnée en France. Ainsi, la statue de Notre Dame des Malades, à Saint Laurent, a été couronnée le 11 décembre 1904 au nom de Sa sainteté le pape Pie X. Par contre, la statue de Notre Dame de Lourdes munie d’une couronne à Saint Georges, n’est probablement pas une Vierge couronnée selon les règles.

Au XIXe siècle, la mode s’est répandue de couronner d’autres statues, comme le Saint Joseph de Saint Laurent, et le petit Jésus qu’il porte dans les bras. Cette couronne de travers n’est pas du meilleur goût !

Trésors et objets de curiosité

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse