Vœux à la Curie : le texte du discours du Pape François

Dans le discours du Pape François à la Curie, il y avait deux sections qui concernaient la Curie et le dialogue œcuménique, et la Curie et le judaïsme, l’islam et les autres religions. Nous donnons aussi le lien avec le texte intégral en français.

Voici des extraits du discours du Pape François, prononcé en italien
devant les responsables de la Curie romaine le 21 décembre 2017

La Curie et le dialogue œcuménique :
Il y aussi des domaines dans lesquels l’Église catholique, spécialement après le Concile Vatican II, est particulièrement impliquée. Parmi ceux-ci l’unité des chrétiens qui « est une exigence essentielle de notre foi, une exigence qui naît du plus profond de notre identité de croyants en Jésus Christ [1] ». Il s’agit bien d’un “chemin” mais, comme cela a été répété plusieurs fois aussi par mes prédécesseurs, c’est un chemin irréversible et non en marche arrière. “L’unité se fait en marchant, pour rappeler que quand nous marchons ensemble, c’est-à-dire quand nous nous rencontrons comme des frères, quand nous prions ensemble, quand nous collaborons ensemble dans l’annonce de l’Évangile et dans le service des derniers, nous sommes déjà unis. Toutes les divergences théologiques et ecclésiologiques qui divisent encore les chrétiens ne seront dépassées que le long de ce chemin, sans que nous sachions aujourd’hui comment et quand, mais cela aura lieu selon ce que l’Esprit Saint voudra suggérer pour le bien de l’Église [2] » .

La Curie agit dans ce domaine pour favoriser la rencontre avec le frère, pour défaire les nœuds des incompréhensions et des hostilités, et pour lutter contre les préjugés et la peur de l’autre qui ont empêché de voir la richesse de et dans la diversité et la profondeur du Mystère du Christ et de l’Église qui reste toujours plus grand que n’importe quelle expression humaine.
Les rencontres qui ont eu lieu avec les Papes, les Patriarches et les Chefs des différentes Églises et Communautés m’ont toujours rempli de joie et de gratitude.

La Curie et le judaïsme, l’islam et les autres religions :
La relation de la Curie romaine avec les autres religions se base sur l’enseignement du Concile Vatican II et sur la nécessité du dialogue. « Car l’unique alternative à la civilisation de la rencontre, c’est la barbarie de la confrontation » [3]. Le dialogue est construit sur trois orientations fondamentales : « le devoir de l’identité, le courage de l’altérité et la sincérité des intentions. Le devoir de l’identité, car on ne peut bâtir un vrai dialogue sur l’ambigüité ou en sacrifiant le bien pour plaire à l’autre ; le courage de l’altérité, car celui qui est différent de moi, culturellement et religieusement, ne doit pas être vu et traité comme un ennemi, mais accueilli comme un compagnon de route, avec la ferme conviction que le bien de chacun réside dans le bien de tous ; la sincérité des intentions, car le dialogue en tant qu’expression authentique de l’humain, n’est pas une stratégie pour réaliser des objectifs secondaires, mais un chemin de vérité, qui mérite d’être patiemment entrepris pour transformer la compétition en collaboration » . [4]

Les rencontres qui ont eu lieu avec les autorités religieuses dans les différents voyages apostoliques et dans les rencontres au Vatican en sont la preuve concrète.
Voilà seulement quelques aspects, importants mais non exhaustifs, de l’action de la Curie ad extra. Aujourd’hui j’ai choisi ces aspects liés au thème du “primat diaconal”, des “sens institutionnels” et des “ fidèles antennes émettrices et réceptrices”. Février 2018

Traduction intégrale :
- >https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2017-12/voeux-a-la-curie--le-texte-integral-du-discours-du-pape-francois.html]

[1Discours à la Plénière du conseil Pontifical pour la promotion de l’Unité des Chrétiens, 10 novembre 2016.

[2Ibid

[3Discours aux participants à la Conférence internationale pour la paix, à l’Al-Azhar Conférence Centre, Le Caire, vendredi 28 avril 2017.

[4Ibid

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse